USA: Une ex conseillère de Trump fait de graves accusations à la télévision

im-21844 
Licenciée de la Maison Blanche, Omarosa Manigault Newman vient de faire de graves
révélations sur Donald Trump. Auteur d’un livre qui sera bientôt sur le marché, elle a diffusé un enregistrement classé secret, sur son licenciement. L’annonce lui a été faite par le chef de cabinet du président américain.
“C’est une Maison Blanche dans laquelle tout le monde ment” et c’est la raison pour laquelle elle dit avoir rendu public son entretien avec John Kelly qui s’est tenue dans la salle de crise de la Maison Blanche. Madame Newman avait en charge le “Bureau des relations publiques” jusqu’en janvier dernier. Pour la Maison Blanche, ces enregistrements constituent une violation flagrante du protocole de sécurité car la Situation Room, qui est située au sous-sol du siège de la présidence fait l’objet d’une sécurisation très rigoureuse et que les appareils électroniques y sont interdits.
Dans l’enregistrement fait en 2017, il y aurait des “problèmes d’intégrité importants”, raison pour laquelle elle a été licenciée.
“Ils me conduisent dans la salle de crise, les portes sont verrouillées, ils me disent que je ne peux pas en partir et ils commencent à me menacer, à me faire peur, à me contraindre”, a dit Omarosa Manigault Newman à la chaîne de télévision NBC.
En outre, elle raconte comment elle s’en est sortie. “Je me suis protégée car c’est une Maison Blanche dans laquelle tout le monde ment. Le président ment au peuple américain, Sarah Sanders (porte-parole) se tient devant le pays et ment tous les jours. Il faut se protéger tout seul sinon tu risques de recevoir 17 coups de couteau dans le dos”, s’est-elle exprimé.
Pour leur défense, la présidence américaine l’a qualifié “d’ancienne employée mécontente”.
“L’idée même qu’un membre du personnel puisse faire entrer un appareil d’enregistrement dans la salle de crise témoigne d’un mépris flagrant pour notre sécurité nationale”, s’est prononcé Sarah Sanders dans un communiqué.
“Et se vanter à la télévision nationale prouve le manque de caractère et d’intégrité de cette ex-employée mécontente”, dénonce t-elle.


Alors qu’Omarosa Manigault Newman a qualifié Trump de “raciste”, ce dernier l’a en retour traité de “minable”.
Pour elle, Donald Trump “souffre de déclin sur le plan mental” et qu’il “lui est difficile de traiter des informations complexes”. Pis, elle affirme que le Président américain “n’est pas impliqué dans certaines des décisions les plus importantes pour le pays”.