Brigitte Macron va jouer dans une série sur France 2 "Je suis première dame quand je mets la robe. Dès que je l’enlève, c’est fini."

Brigitte Macron à Versailles le 12 septembre 2018

La première dame va jouer son propre rôle dans un épisode du feuilleton Vestiaires, qui sera diffusé samedi prochain.

Brigitte Macron joue les guest-stars. L'épouse du président de la République va faire une apparition dans un épisode de Vestiaires, sur France 2. Comme le rapportent nos confrères du Parisien, la première dame a accepté de jouer son propre rôle dans cette mini-série humoristique, qui aborde avec second degré le handicap, sujet pour lequel Brigitte Macron est très engagée.
Cet épisode, d'une durée de trois minutes, sera diffusé ce samedi sur la Deux, à 20h45. En attendant de découvrir notre première dame sur le petit écran, la chaîne dévoilera un extrait du tournage ce jeudi, à 11 heures. 

"Je ne sais pas faire ça"

C'est une grande première: jusqu'alors, jamais l'épouse d'un président français en cours de mandat n'avait joué dans une série télé. Cette exception, on la doit à la productrice du programme, Sophie Deloche, qui a réussi à convaincre la réticente Brigitte Macron. "Je ne sais pas faire ça", avait d'abord répondu cette dernière lorsque le projet lui a été proposé, avant de finir par accepter, avec l'idée de saisir cette occasion pour sensibiliser le public. 

"Elle le fait pour être utile, pour attirer l’attention sur ces causes qui lui sont chères", a assuré son entourage. "Il n’appartient pas à Brigitte Macron de faire des discours sur les causes qui lui tiennent à cœur ni de multiplier les déplacements médiatiques. Cela relève du champ ministériel. Il ne lui reste pas grand-chose".

Un droit de veto

Seule exigence de l'Elysée? Pas d'intervention dans les dialogues et le scénario, mais un droit de veto. "A l’issue du visionnage, si l’épisode ne devait pas convenir à Brigitte Macron, il irait aux oubliettes", précise Le Parisien. Le tournage, lui, s'est tenu en mai, dans les studios de Bègles en Gironde. Et la première dame, comédienne d'un jour, de confier dans les coulisses:
"Je suis première dame quand je mets la robe. Dès que je l’enlève, c’est fini. Cela me permet d’épouser la circonstance. Exactement comme un costume de théâtre".