Cameroun crise anglophone : Pour l'ancien secrétaire d'état adjoint des États-Unis pour l'Afrique, le temps est compté pour le gouvernement camerounais dans les régions anglophones.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
Pour l'ancien secrétaire d'état adjoint des États-Unis pour l'Afrique, le temps est compté pour le
gouvernement camerounais dans les régions anglophones. Le gouvernement camerounais doit retourner à la fédération d'avant 1972 dans un délai d'un an ou faire face à une sécession totale dans "Ambazonia"
"Le temps est compté pour le gouvernement Cameroon dans les régions anglophones.
Retournez à la fédération d'avant 1972 dans un délai d'un an ou faire face à une sécession totale dans "Ambazonia"." Ainsi parlait avant hier dans un tweet, Herman Cohen aux autorités camerounaises.
Cela fait plusieurs fois que Herman Cohen s'adresse sur Twitter au gouvernement camerounais à propos de la crise anglophone :
"Le gouvernement camerounais devrait comprendre la leçon de l’histoire selon laquelle la répression violente sur les séparatistes anglophones dans la région de l’Ouest peut finalement menacer la stabilité et le pouvoir du parti au pouvoir à Yaoundé." - Herman Cohen 7 février 2018
"Le gouvernement du Cameroun doit comprendre que la seule solution à la crise au Cameroun occidental est un retour au système fédéral original qui a été aboli illégalement pendant l'administration Ahidjo." - Herman Cohen 8 mars 2018
Herman Cohen a été secrétaire d'État adjoint aux affaires africaines de 1989 à 1993. Il a négocié la fin de la guerre entre l'Érythrée et l'Éthiopie en 1991 et les conflits en Angola et au Mozambique.
# Néhésy Néfer
L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte


L’image contient peut-être : texte