Israël a peur que Poutine lui «coupe les ailles»

Drapeau d'Israël
La fermeture du ciel près des bases russes en Syrie aux avions militaires israéliens serait le pire
scénario pour l’État hébreu, selon le journal Haaretz. Le média indique qu’Israël craint, entre autre, que cette mesure renforce les positions iraniennes dans la région.
La riposte russe à l'incident impliquant l'avion Il-20, pouvant inclure la limitation de la zone des vols des forces aériennes israéliennes en Syrie, «couperait les ailles» d'Israël, informe le journal Haaretz.

Selon ce média israélien, l'État hébreu espère que la Russie se contentera de fermer le ciel pour une semaine et n'introduira pas d'interdiction de vols près de ses bases en Syrie puisque dans ce cas, Israël n'aura pas d'accès aux territoires au nord de Damas. Par ailleurs, les journalistes indiquent que de telles mesures peuvent entraîner la création de zones de sécurité pour les forces gouvernementales syriennes et le Hezbollah. Israël aurait également peur que la riposte russe permette à l'Iran de renforcer ses positions dans la région.
Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, cité par Haaretz, a déclaré que les négociations entre Benyamin Netanyahu et des responsables russes haut placés ainsi que le déplacement de la délégation dirigée par Amikam Norkin, commandant des forces armées aériennes d'Israël, témoignaient du fait que les deux pays avaient de bonnes relations. Il a ajouté qu'Israël ne se sentait pas à l'aise dans cette situation, même s'il n'était pas «directement coupable» du crash de l'avion militaire russe.
Le média rappelle que l'État hébreu a tiré des conclusions suite au crash d'un avion israélien F-16 en février dernier, mais n'a pas arrêté ses opérations aériennes en Syrie.
Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens.
Source: fr.sputniknews.com