Les catholiques demandent aux candidats de ne pas utiliser l'image du pape en RDC

L'influente église catholique congolaise a demandé vendredi aux candidats à l'élection présidentielle
de ne pas utiliser l'image du pape François sur leurs affiches de campagne, comme vient de le faire le "dauphin" du président Joseph Kabila.
"L'Eglise catholique demande aux politiciens de ne pas utiliser l'image de @Pontifex_fr pour leur positionnement", lit-on sur le compte Twitter @EgliseCatholiq4 des "chrétiens catholiques" de la République démocratique du Congo".
"Ce candidat sera officiellement notifié pour enlever ce montage", ajoute l'église catholique de la RDC en visant directement le candidat du pouvoir, l'ex-ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary.
M. Ramazani Shadary a diffusé un montage avec sa photo à gauche et le visage souriant du pape François en arrière-plan.
"Emmanuel Ramazani Shadary. Catholique pratiquant (Eglise romaine), lit-on sur cette affiche qui a tourné sur les réseaux sociaux.
Les catholiques avaient été en début d'année à la pointe du combat pour demander au président Kabila de ne pas se représenter comme le prévoit la Constitution.
La répression de trois marches à l'appel d'un collectif catholique avait fait une quinzaine de morts.
Les élections présidentielle, législatives et provinciales sont prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo.
VOA Avec AFP