Libération de Laurent Gbagbo : Le point de vue d’Emmanuel Macron

Le président Français Emmanuel Macron s’est exprimé mardi 25 septembre à la tribune de l’ONU à
l’occasion de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies. Le chef de l’État français a été amené à se prononcer sur une probable libération de Laurent Gbagbo détenu à la CPI au lendemain de la crise post-électorale de 2011. L’on se souvient que Laurent Gbagbo avait été accusé de meurtres et de crimes contre l’humanité.*
Pour Emmanuel Macron, il ne lui  appartient pas de se prononcer sur la libération de l’ex-chef d’État ivoirien Laurent Gbagbo, jugé devant la Cour pénale internationale (CPI). Le président français a par ailleurs indiqué qu’il souhaite que le droit international soit respecté
Il ne m’appartient pas de me prononcer sur des sujets domestiques. Je souhaite que le droit international soit toujours respecté”, a répondu M. Macron, interrogé par un journaliste ivoirien  Kouhon Philippe.
Emmanuel Macron a également  encouragé les voies d’une réconciliation qui sont la clé pour une stabilité durable“, dans les pays qui ont connu “une transition démocratique”.
Après avoir été interrompu, depuis quelques mois, le procès de Laurent Gbagbo devra reprendre le 1er octobre prochain. Accusé de “crimes contre l’humanité”, il comparait à la CPI en même temps que l’ancien leader des “Jeunes patriotes” Charles Blé Goudé, depuis janvier 2016. Leurs avocats ont demandé l’arrêt du procès pour “insuffisance de preuves et l’acquittement de leurs clients”.

Source: afrikmag