Contentieux post-Electoral au Cameroun: voici donc l'escroquerie du siècle au Conseil constitutionnel "il s'agit de 32 procès verbaux (PV) qui représentent plus de 1300 000 votes qui ont été détournés en la faveur de Paul Biya"

L’image contient peut-être : une personne ou plus 
Chers frères Camerounais voici donc l'escroquerie du siècle.

Au bout de la nuit, le RDPC épuisé lui même par ses multiples mensonges, a fini tout seul par se tirer une balle dans le pieds. Ah oui... parce que le mensonge a de courtes jambes.
il s'agit de 32 procès verbaux (PV) qui représentent plus de 1300 000 votes qui ont été détournés en la faveur de Paul Biya.
Voici le film:
Hier lors des présentations de maître Ndoki, il y a eu contestation sur la véracité et l'origine des PV présentés par celle ci de la par de Elecam et du RDPC. Cet alors que le MRC a soumis au président du conseil constitutionnel, d'exiger à Elecam de fournir les originaux de ces 32 PV.
À cette réclamation, le président du conseil après avoir ajournée la scéance, a répondu que cette demande du MRC sera étudiée et qu'au lendemain, une réponse sera donnée à ceux ci.
Nous voici donc à l'ouverture de la scéance au lendemain de la demande, et les avocats du Pr. Kamto à l'ouverture de la dite scéance, réitèrent leur demande au président du conseil, d'exiger à Elecam de fournir les 32 PV originaux.
Celui ci réponds, qu'ils doivent continuer les débats et qu'à la fin, lorsque tout le monde aura étayé ses arguments, l'on verra si c'est necessaire d'accéder à cette demande.
Cet alors qu'à la fin des débats, par un fait divin, un membre du conseil (rdpciste) essaye d'impressionner le camp Kamto, en sortant des exemples de PV originaux donc 6 PV, qui après examination par le conseil du Pr. Kamto, s'avèrent n'être que des rapports sans signatures ne valant rien du tout, et surtout pas des PV.
Un 2ème fait divin est que parmi ces faux PV, il y en a un qui serait signé et rempli exactement comme celui présenté en ouverture d'audience par le camp Kamto, comme exemple de PV original.
Le conseil du Pr. Kamto va donc pour une 3ème fois exiger les 32 PV originaux, mais le président du conseil reste incapable d'accéder à leur demande, décide que les débats sont clos, et le verdict pour demain à 18h
Voilà donc mes chers frères, que les faits ont fini par nous donner raison.
Personne ne nous volera cette victoire d'autant plus que maintenant, elle est incontestable.
"Le marteau à la main, le Rdpc a subi lui même ses propres reflexes, en se cognant très sévèrement."
Par  Fabrice Lionel