Election 2018: Maurice Kamto annoncé en tête du scrutin. panique au sein du RDPC

maurice-kamto
Au lendemain du scrutin présidentiel de ce 07 octobre 2018, la sérénité ne semble pas être dans les
rangs du parti au pouvoir. Les premiers chiffres de plusieurs bureaux de vote qui circulent dans les états-majors de certains partis dont les candidats prennent part au scrutin ne seraient pas favorables au président sortant Paul Biya.

Plusieurs sources donnent, en effet, le candidat du MRC Maurice Kamto gagnant dans quatre (04) régions notamment le Littoral, l’Ouest, le Centre et l’Extrême-Nord habituellement acquis au parti au pouvoir. Selon ces mêmes sources, le président sortant ne serait arrivé en tête du peloton que dans deux régions à savoir sa région natale du Sud et la région de l’Est d’où est originaire la première dame Chantal Biya.

Selon des indiscrétions, ces premières tendances auraient créé la panique au sein du RDPC où plusieurs maires sont accusés de n’avoir pas su mobiliser leur base. Ce sentiment d’inquiétude ne semble, néanmoins, pas altérer l’espoir de certains pontes du régime comme le ministre Grégoire Owona qui reste persuadé de la victoire de Paul Biya.

« Ce sont les Occidentaux qui se lassent rapidement de leurs présidents, mais la chefferie dans la culture bantoue, c’est pour toute la vie. Le chef meurt au pouvoir », a-t-il laissé entendre ce dimanche lors d’une interview accordée au journal français Le Monde.