Etats-Unis: qui est Robert Bowers, l'auteur de la fusillade de Pittsburgh?

media
Cet Américain de 46 ans a été inculpé samedi 27 octobre de crimes fédéraux après avoir abattu onze
personnes et en avoir blessé six dans une synagogue de Pittsburgh.
C'est la plus grave attaque antisémite de l'histoire récente des Etats-Unis. Robert Bowers a fait irruption peu avant 10h (heure locale) samedi dans la synagogue Tree of Life (Arbre de Vie) de Pittsburgh, en ce jour du shabbat, le repos hebdomadaire juif, au cours d'une cérémonie marquant la naissance d'un enfant. Equipé d'un fusil d'assaut et d'au moins trois pistolets, il a crié « Tous les juifs doivent mourir », selon des médias, et a commencé à tirer sur les fidèles réunis.
Le FBI a indiqué que Bowers n'était pas connu jusqu'alors des services de police. Mais il est apparemment l'auteur d'une série de posts antisémites en ligne, y compris quelques heures avant de passer à l'acte, notamment sur le site Gab.com, où des théories conspirationnistes s'affichent couramment.
Ce réseau social a publié un communiqué condamnant la tuerie de Pittsburgh, avant d'indiquer samedi que la société lui fournissant l'accès à Internet mettait fin à ses services à compter de lundi, relate l'Agence France-Presse (AFP).
Commentaires antisémites
« Les juifs sont des enfants de Satan », indiquait sa biographie sur ce même réseau, selon des captures d'écran de son compte, à présent suspendu, réalisées par le groupe SITE, qui surveille les mouvements extrémistes.
Dans un commentaire, il reprochait à Donald Trump de ne pas agir avec assez de fermeté pour stopper « la contamination » des Etats-Unis par les juifs, souligne l'agence Reuters. Dans un commentaire samedi matin, Bowers accusait l'organisation juive Hebrew immigrant aid society « de chercher à faire entrer des envahisseurs pour tuer notre peuple. Je ne peux pas rester sans rien faire et regarder mon peuple se faire massacrer ».
Passible de la peine de mort
Placé en garde à vue après un échange de tirs avec la police, Robert Bowers a été transféré à l'hôpital. Il se trouve « dans un état stable avec de multiples blessures par armes à feu », a précisé le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh Wendell Hissrich, au cours d'un point presse.
Le tireur sera poursuivi, entre autres, pour crime antisémite et sera passible de la peine de mort, a déclaré le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions. La justice fédérale a peu après inculpé le tireur de 29 chefs d'accusation, dont 11 chefs d'utilisation d'une arme à feu pour commettre un meurtre et 11 chefs d'obstruction de l'exercice d'une religion ayant entraîné la mort.
Par