Réélection de Biya: la France et les USA affichent leur désapprobation

PHOTOS. Trump et Macron assistent au défilé du 14-Juillet 
Les ambassadeurs de France et des États-Unis ne sont pas venus et les autres se sont faits représenter,
ce qui ne laisse rien augurer de bon.

Le Conseil Constitutionnel tant attendu, tant espéré, sort sérieusement écorné ce jour par l'attitude, le comportement et le verdict ubuesque de ses 1ers "Juges".

C'est la honte totale pour cette jeune institution malheureusement castrée par BIYA à sa naissance, avec la nomination de personnages corrompus.

22 ans d'attente de son accouchement pour une aussi piètre prestation. C'est franchement pathétique.

Le Conseil Constitutionnel a sauvagement violé des accords internationaux donc notamment les accords de Genève, tant dans la nature de ses membres, que dans le rendu de ses décisions.

Décidément, le régime de BIYA aura tout montré aux camerounais, des vertes comme des pas mûres, il ne nous aura épargné aucune honte ni comportement disgracieux.

Heureusement, tout n'est pas terminé et le professeur Maurice KAMTO et sa team se battront jusqu'au bout du bout.

Compaoré Blaise avait été chassé du pouvoir par la rue quelques mois après sa réélection mais, KAMTO utilisera plutôt des armes juridiques pour déloger BIYA d'Étoudi.