Le Nigeria a décidé d’initier ses jeunes au codage et au développement logiciel dès l’école maternelle

Le Nigeria a décidé d’initier ses jeunes au codage et au développement logiciel dès l’école maternelle
Le vice-président de la République fédérale du Nigeria, Yemi Osinbajo (photo), a révélé que le
gouvernement a décidé d’intervenir à la racine pour préparer sa jeunesse à la quatrième révolution industrielle portée par les technologies de l’information et de la communication (TIC). Lors de la 50ème conférence annuelle nationale de la Chartered Institute of Nigeria Management (CIPM), organisée à Abuja, le vice-président a déclaré que le gouvernement a déjà engagé des réformes afin d’initier les jeunes nigérians à la programmation et au développement logiciel dès l’école maternelle. 
Cette réforme engagée par le Nigeria dans la formation, Yemi Osinbajo a expliqué qu’elle est justifiée par l’inquiétude du gouvernement quant à la non-préparation actuelle de sa jeunesse au futur monde de l’emploi, fortement transformé par les TIC. Dans son rapport 2017 sur l’indice de développement des TIC, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) indique que le Nigeria affiche encore une population très faiblement dotée de connaissances, même basiques, en  TIC ou numérique. Le faible accès à Internet et aux TIC est l’une des causes de cette situation. Pour le vice-président du Nigeria, si rien n’est fait dans les temps, le pays pourrait voir son taux de chômage des jeunes augmenter dans les prochaines années. 
Hormis ses propres efforts pour améliorer son capital humain en prélude à l’avènement du monde numérique, le Nigeria a déjà reçu l’engagement des Etats-Unis à l’aider à former sa jeune génération aux Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STEM) afin de booster sa croissance économique.
Par Agence Ecofin