Présidentielle en RDC : les 10 hommes clés du dispositif de Martin Fayulu

Le candidat commun de la coalition Lamuka, Martin Fayulu, a révélé le 26 novembre la liste de son «
état-major » de campagne. On y retrouve ses proches mais surtout des lieutenants de Jean-Pierre Bemba et de Moïse Katumbi, ses principaux alliés. Zoom sur le dispositif.
Il n’a pas encore officiellement démarré sa campagne, mais son nom est partout. Martin Fayulu, candidat surprise de la coalition Lamuka [« Réveille-toi », en lingala], gagne chaque jour en notoriété. Réputé pour son activisme sur le terrain aux côtés des manifestants anti-Kabila, l’ex-député pousse même son avantage sur les réseaux sociaux : il a gagné plus de 100 000 nouveaux followers sur Twitter depuis sa désignation, le 11 novembre.

C’est l’une des retombées du soutien à sa candidature à la présidentielle de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, deux poids lourds de l’opposition en RDC. Et Martin Fayulu leur a rendu la pareille le 26 novembre, en révélant la composition de son « état-major » de campagne, dont les principales fonctions reviennent aux lieutenants de ses deux alliés.
La direction nationale de campagne de Martin Fayulu a été confiée à Pierre Lumbi. Cet ancien conseiller spécial du président Joseph Kabila est aujourd’hui président du G7, regroupement politique des frondeurs de la majorité au pouvoir qui avaient choisi de soutenir la candidature – désormais impossible – de Moïse Katumbi à la présidentielle.

Équilibre Est-Ouest

Un choix qui serait justifié par le besoin d’équilibre géographique : « Notre candidat est de l’Ouest, son directeur de campagne devait être de l’Est. C’est pourquoi Pierre Lumbi, qui vient du Grand Kivu, a été désigné », explique un leader de Lamuka.
Trois autres proches de Moïse Katumbi ont également été nommés à des postes stratégiques : son directeur de cabinet et porte-parole Olivier Kamitatu sera en charge de la communication et des nouvelles technologiques de l’information et de la communication du candidat Martin Fayulu, son allié et patriarche Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza s’occupera de la campagne au Katanga – aujourd’hui démembré en quatre provinces – et son conseiller principal et bras droit Salomon Idi Kalonda Della tiendra la trésorerie.

Le camp Bemba présent

L’opposant Jean-Pierre Bemba, candidat invalidé, a également placé ses hommes dans le dispositif Fayulu. La secrétaire générale de son parti Mouvement de libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba, a été nommée directrice de campagne adjointe en charge des médias et porte-parole de Martin Fayulu.
Désiré Mbonzi wa Mbonzi et Fidèle Babala, deux autres ténors du MLC, prendront eux respectivement le volet « mobilisation et propagande » et la gestion de la campagne dans la ville de Kinshasa.
Quant au candidat Martin Fayulu lui-même, trois de ses fidèles comptent parmi les 10 hommes clés de son équipe de campagne. Il s’agit de son compagnon de lutte et ami Albert Fabrice Puela, député de Matadi (ouest du pays), du professeur Mathieu Kalele-ka-Kabila, coordonnateur adjoint de la Dynamique de l’opposition et du rappeur Alex Dende alias Lexxus Legal, candidat aux législatives dans la capitale.