QUI ÉTAIT VRAIMENT L’ADVERSAIRE DE CERTAINS OPPOSANTS: PAUL BIYA OU MAURICE KAMTO. Par EYENGA XAVIER


L’IMMATURITÉ ET LA MÉCHANCETÉ EN POLITIQUE
L’un des problèmes actuellement c’est que beaucoup de camerounais prenaient la politique comme un jeu pour gamins. Ils ne s’imaginent pas qu’il s’agit de la vie de tout un peuple, de l’avenir de leurs enfants, de leurs emplois, de leur santé. Ils font passer leurs humeurs, leurs égos avant les intérêts de la Nation.
Nous sommes aujourd’hui face à un dilemme: taire nos égos, nos humeurs, nos colères pour chasser le dictateur Paul Biya dont un nouveau mandat de 7 ans va détruire le Cameroun ou maintenir nos divisions et garantir 7 nouvelles années à Biya. Il ne fait aucun doute que pour des personnes normales taire les humeurs et égos est fondamental et constitue le choix qui s’impose à nous.
Mais, l’élection finit. Aux yeux du monde entier, il a été prouvé que Psul Biya n’a pas gagné l’élection. Aux yeux du monde entier on a vu la cour constitutionnelle lui octroyer frauduleusement 1 300000 voix. Maurice KAMTO a revendiqué sa victoire et est le seul qui aux yeux du monde entier a sorti PV et autres encore disponibles qui attestent qu’il a gagné.
Après avoir lancé un appel à la résistance, il demande aux autres leaders de l’opposition de le rejoindre. C’est alors que vous avez des discours tels que: “ nous ne sommes plus des pions” “ on va aux législatives “ comme si en volant la présidentielle Biya allait leur donner les législatives. “ on ne veut pas”. “ battez vous seuls”
Or il s’agit non pas des intérêts de KAMTO mais de tout un peuple. Hilary et Obama se sont insultés pendant la présidentielle mais ont battu campagne contre les Républicains. En France ou ailleurs les candidats de la droite ou de la gauche malgré toutes les insultes des primaires se mettent après ensembles pour faire face à l’adversaire commun. Car dans ces pays c’est d’abord l’intérêt suprême qui compte.
Au Cameroun ils vous disent qu’on ne s’allie pas avec vous. Pourtant on a un régime incompétent, fainéant qui n’arrive à leur donner ni eau ni électricité, ni éducation ni santé. Aujourd’hui à cause des calculs personnels de leurs égos et autres ils préfèrent ne pas rejoindre la résistance.  Certains le fonds par immaturité, d’autres le font par méchanceté.
Mais aujourd’hui la vraie question est la suivante: QUI ÉTAIT VRAIMENT L’ADVERSAIRE DE CERTAINS OPPOSANTS: PAUL BIYA OU MAURICE KAMTO.
A chacun de trouver sa réponse.
*EYENGA XAVIER*