Selon le Télégraphe National "L'américain a été abattu par des soldats du Cameroun"


L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air 
L'américain abattu par des soldats du Cameroun meurt finalement à l'hôpital.
Les médecins de l'hôpital régional de bamanda ont essayé de ne pas sauver la vie d'un citoyen américain qui a été abattu à la tête par l'armée Camerounaise, le télégraphe national a été informé. Charles Trumann Wesco est finalement mort après un saignement abondant suite à des blessures par balle subies par les canons de soldats fidèles au président Paul Biya. Trumann est un missionnaire américain qui est arrivé au Cameroun le 18 octobre 2018 avec sa femme et 8 enfants.

Les correspondants secrets du Télégraphe National ont confirmé que l'whiteman a été intentionnellement abattu à bambuí, une ville déchirée par la guerre dans le nord-Ouest du Cameroun assiégé à proximité de Bamenda, le quartier général de la région vers 10:30 H GMT, mardi 30 octobre 2018. Il a d'abord été précipité au centre de santé médicalisé sous-Division Médicalisé à Bamenda avant de se déplacer finalement à l'hôpital régional de bamenda où il est mort. Les balles ont jusqu'ici été identifiées comme des balles militaires.

La femme de trumann et son fils d'environ 10 personnes seraient très terrifiés et auraient pu subir un grave traumatisme après avoir vu l'armée tirer sur leur mari et leur père, un missionnaire désarmé sur une terre étrangère. Ce n'est pas la première fois que l'armée Camerounaise tire sur un missionnaire étranger. Le Pasteur Isaac Atoh, un missionnaire ghanéen a été brutalement assassiné à batibo le samedi 14 juillet 2018., l'ambassadeur américain au Cameroun, Peter Henry Barlerin avait accusé le gouvernement de Paul Biya de meurtres ciblés. L'Ambassade n'a pas encore fait un officiel.

Texte original en Anglais ci-dessous

American Shot By Cameroon Soldiers Finally Dies In Hospital.
Doctors at the Bamanda Regional Hospital have tried to no avail to save the life of an American Citizen that was shot in the head by the Cameroonian military, National Telegraph has been told. Charles Trumann Wesco has finally died after profuse bleeding following bullet wounds sustained from the gun barrels of soldiers loyal to President Paul Biya. Trumann is an American Missionary who arrived Cameroon on October 18, 2018 with his wife and 8 children.
National Telegraph's secret stringers have confirmed the Whiteman was intentionally shot in Bambui, a war torn town in North West of the embattled Cameroon close to Bamenda, the Region's headquarters at about 10:30AM GMT, Tuesday October 30, 2018. He was first rushed to the Nkwen Sub-Divisional Medicalized Health Centre in Bamenda before finally moved to the Bamenda Regional Hospital where he then died. The bullets have so far been identified as military bullets.
Trumann's wife and son of about 10 are reportedly very terrified and might have suffered serious trauma after watching the military shoot their husband and father, an unarmed Missionary in a foreign land. This isn't the first time Cameroon military is shooting a foreign Missionary. Pastor Isaac Attoh, a Ghanaian Missionary was brutally murdered in Batibo on Saturday July 14, 2018. The American Ambassador to Cameroon, Peter Henry Barlerin had accused the Government of Paul Biya of targeted killings. The Embassy is yet to make an official