« Je suis très inquiet pour la situation de la liberté d’expression en France » par Kim Jong-un


Désormais et à sa demande, le Chef suprême de la République populaire démocratique de Corée
signera un éditorial sur la situation dans le monde.
J’apprends que des choses terribles se déroulent dans votre pays, la France.
J’apprends que l’on met des enfants en prison, qu’on les interroge, qu’on les maltraite, et ce, rien que pour des mots. Voilà qui me choque venant de ce qui se présente depuis toujours comme le pays de la Liberté et de l’Égalité. Je tiens ici à faire savoir mon inquiétude sur les reculs de la liberté dans votre pays. Car, si de tels reculs sont effectifs et actés, cela posera un grave précédent et obligera le reste du monde à revoir les concepts de liberté d’expression. À commencer par mon pays.
Vous n’êtes pas sans savoir que notre pays, la République populaire démocratique de Corée, est très attaché à la liberté d’expression et la liberté de conscience et que toute violation de celles-ci est pour nous gravissime et dramatique. Mais moi et mon pays, nous choisissons la voie respectable de la non-ingérence dans les affaires d’une nation. Nous nous contenterons de vous rappeler, amicalement, que ce n’est pas bien.
Car de tout temps, chacun dans le monde s’est appuyé, à un moment de son Histoire, sur la France et ses idéaux, ce qu’elle représente pour donner une définition de ce qu’est vraiment la liberté d’expression. Et aujourd’hui, vous en changez cette même définition, sans avertissement. Vous comprenez qu’il est difficile pour nous de nous ajuster sur notre propre définition de la liberté d’expression si vous modifiez brutalement et arbitrairement la vôtre.
Je tiens ainsi à témoigner aux personnes qui ont subi des maltraitances ces dernières semaines de notre entière amitié et de nos sentiments les plus forts. Notre consulat est prêt à prendre vos doléances, doléances qui seront transmises aux Nations-Unies.
 Kim Jong-un
Chef suprême de la République populaire démocratique de Corée
Photo: PeterSnooppy/CreativeCommons