Les "gilets jaunes" font plonger la popularité d'Emmanuel Macron

 

Seuls 20% des Français ont désormais une opinion favorable du président de la République. Il perd même 5 points chez les cadres...

Emmanuel Macron poursuit sa chute dans l'opinion publique. En pleine crise des "gilets jaunes", le président de la République a perdu 6 points d'opinions favorables dans les sondages. Il ne récolte plus que 20% de jugements positifs, soit le plus bas niveau depuis le début de son quinquennat, révèle un sondage Ipsos-"Le Point" publié mercredi 12 décembre et réalisé avant l'allocution d'Emmanuel Macron lundi mais après les annonces d'Edouard Philippe sur l'abandon de la taxe diesel. Dans le même temps, 50% des sondés déclarent avoir une opinion "très défavorable" du président. 
Le mécontentement, déjà visible auprès des catégories populaires, s'amplifie et se propage aux classes moyennes et supérieures : le chef de l'Etat vient de perdre 5 points chez les cadres et 8 chez les professions intermédiaires. Dans sa chute, il entraîne Edouard Philippe, affecté lui aussi par la colère dans le pays : 20% des sondés déclarent avoir une opinion favorable de lui, soit 5 points de moins que lors du précédent sondage. 

L'opposition ne fait pas tellement mieux

Le duo à la tête de l'exécutif n'est pas le seul à plonger. D'après le sondage, ses déboires ne profitent guère à l'opposition. Laurent Wauquiez, chef des Républicain (LR) perd 3 points pour ne récolter que 15% d'opinions favorables. Mais c'est parmi les sympathisants de son propre parti que la chute est la plus rude : il y passe de 52% à 36% de jugements positifs. Même désamour des affiliés LR envers Alain Juppé, qui perd quelque 20 points d'opinion favorable.
Mais côté popularité, le maire de Bordeaux se rattrape... chez les sympathisants LREM, qui le placent en tête de leurs personnalités politiques favorites. Il surpasse ainsi les quatre ministres Bruno Le Marire, Christophe Castaner, Jean-Yves Le Drian et Jean-Michel Blanquer, qui perdent tous une dizaine de points d'opinions favorables. A gauche, les résultats sont plutôt stables. C'est toujours Jean-Luc Mélenchon qui récolte le plus d'opinions favorables. Mais le leader de La France insoumise n'arrive qu'en douzième place au classement des personnalités politiques préférées des français. 
Seul à vraiment tirer son épingle du jeu, Nicolas Dupont-Aignan opère une percée dans l'opinion des français. Très visible lors de la crise des "gilets jaunes", le chef de Debout la France séduit désormais un quart des français : 25% des sondés ont une opinion favorable de lui, contre 19% quelques semaines avant. C'est parmi les sympathisants du Rassemblement national que son avancée est la plus remarquable : il se place désormais dans le tiercé des personnalités les plus populaires,  derrière Marine Le Pen et Marion Maréchal. 
L. D.
Par L'Obs