Cameroun : après avoir tué le Maire de Ngwa, les séparatistes essayent d’empêcher son inhumation

En novembre 2018, le maire patriotique de l’arrondissement de Ngwa, dans le Nord-ouest, le
maire Ngonfe, a été assassiné par les combattants de l’état virtuel « d’ambazonie ».
Emmanuel Ndzenyuy, un activiste dans les médias sociaux qui a partagé cette histoire déchirante, a révélé que le maire Ngonfe avait été assassiné de manière inhumaine, c'est-à-dire que les séparatistes l’avaient kidnappé et avaient amputés ses deux bras. Il a ensuite été abandonné dans une zone inconnue où il a saigné à mort.
L'inhumation du maire Ngonfe était prévue pour aujourd'hui, le 19 janvier 2019, mais les « ambaboys » (ses meurtriers) ont menacé d’empêcher son enterrement dans l’arrondissement de Ngwa. Toutes fois, il a été enterré dans la même localité mais sous une forte présence militaire.
Source: 237 Actu