Côte d’Ivoire: annonce d’une démission prochaine de Guillaume Soro de l’Assemblée

En Côte d’Ivoire, depuis des semaines, des rumeurs de démission du président de l’Assemblée nationale courent. Ce lundi 28 janvier au matin, dans une déclaration lapidaire à l’occasion des vœux à la presse, le président Alassane Ouattara a clarifié les choses.

« Soro Guillaume démissionnera en février. C’est entendu, c’est acté ». Face à la presse réunie pour les vœux de la nouvelle année, le président a clos la rencontre en répondant à cette question d’un journaliste. Les rumeurs sur la démission du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, couraient depuis des jours, voire des semaines, à Abidjan.
Guillaume Soro et Alassane Ouattara se sont rencontrés en tête-à-tête par deux fois depuis le début de l’année. La dernière fois, c’était jeudi soir et il a été question de cette démission. Ces dernières semaines, les personnalités, figures du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) - le parti présidentiel -, avaient appelé à de nombreuses reprises Guillaume Soro à rendre le tabouret.
Absent du congrès du RHDP
Vendredi, au lendemain de cette rencontre avec le chef de l’Etat, le président de l’Assemblée nationale publiait un communiqué indiquant simplement qu’il déléguait ses pouvoirs à son vice-président, Oulla Privat, le temps « de son absence du 25 janvier au 20 février ». Guillaume Soro est-il encore à Abidjan ou a-t-il quitté la Côte d’Ivoire ? En tout cas, il n’est pas apparu samedi au grand congrès du RHDP.
Le RHDP qui, on le sait, depuis ce congrès, désignera son candidat en 2020. Alassane Ouattara a laissé entendre qu’il pourrait s’agir de primaires ouvertes. Tout le monde pourra être candidat, même les absents, avait déclaré Alassane Ouattara dans une allusion claire déjà, à Guillaume Soro.
Par RFI