Cameroun-10 jours de villes mortes : tension et psychose dans les régions anglophones.

Le très controversé confinement de l’état virtuel d’Ambazonie, est entré en vigueur
aujourd’hui dans certaines villes et villages des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, ont confirmé des sources.
Comme d’habitude, la journée a été marquée par des échanges de tirs entre forces de sécurité et combattants séparatistes, rapportent des sources locales.
À Tiko, à l’entrée de la région du Sud-Ouest du Cameroun, les activités étaient très timides. Très peu de motos et de taxis circulaient tôt le matin, mais ils ont repris de la vigueur au fil de la journée.
Plus loin, à Mutengene, c’était plutôt une atmosphère mixte avec un rythme timide d’activités lorsque quelques coups de feu étaient entendus.
À Buea, l’entrée de la ville a été balayée dans un enfermement complet de Mile 14 à Molyko, les magasins restants fermés et les rues désertes. Cependant, il y avait un peu de vie plus loin dans la ville puisque des boutiques étaient ouvertes à Bongo square, près de la mairie de Buea.
Les sources indiquent qu’à Muea, des échanges de tirs ont eu lieu entre les forces de sécurité et des combattants séparatistes précisément dans le village de Liongo, ainsi que le nouveau tracé de Wokaka,des véhicules incendiés  ont indiqué des sources.
Source: 237actu.com