Les violations flagrantes des droits de l’homme poussent les USA à suspendre leur aide militaire au Cameroun

L’escalade des violences dans la crise des régions anglophones et les violations flagrantes des
droits de l’homme ont motivé le gouvernement américain à suspendre leur aide militaire au Cameroun.
A en croire la puissante chaine de télévision CNN, le gouvernement américain a décidé de réduire de plusieurs milliards le budget de l’aide militaire et de la sécurité apportée au Cameroun. Il s’agit d’une enveloppe de plus de 97 milliards FCFA.
« Nous continuons d’exhorter le gouvernement camerounais à prendre au sérieux toutes les allégations crédibles de violations flagrantes des droits de l’homme, à enquêter de manière approfondie sur ces accusations, à tenir les auteurs de ces violations pour responsables et à divulguer le résultat des enquêtes à la population camerounaise », déclare un haut fonctionnaire du département d’Etat à CNN
Cette aide comprend, apprend-on, des fonds pour les radars, la livraison de quatre patrouilleurs de classe défenseur, neuf véhicules blindés, des programmes de formation pour les avions et les hélicoptères C-130 et le retrait d’une offre pour le Cameroun être candidat au programme de partenariat d’État.
La chaine américaine rappelle qu’en mai 2018, l’ambassadeur américain au Cameroun, Peter Henry Barlerin, avait déjà accusé les forces de défense et de sécurité d’avoir commis diverses exactions : « des assassinats ciblés, des détentions sans accès à un soutien juridique, à la famille ou à la Croix-Rouge, ainsi qu’à des incendies et des pillages de villages ».
Source: 237actu.com