L’Iran présente un nouveau missile, capable de parcourir plus de 1300 kilomètres

L'Iran a dévoilé ce samedi son nouveau missile de croisière d'une portée de plus de 1 300 km, lors
d'une annonce diffusée sur la chaîne d'Etat à l'occasion du 40e anniversaire de la révolution islamique de 1979.
Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi,
Le nouveau missile a été présenté par le ministre de la Défense, le général Amir Hatami, qui a précisé que sa portée était de 1 350 kilomètres. Ce nouveau missile de croisière peut être lancé dans un délai très court et volera à basse altitude. Il a aussi une tête explosive très puissante.
Hoveizeh, c’est son nom, vient s'ajouter à toute une panoplie de missiles balistiques et de croisière que l'Iran possède déjà. Mardi, un responsable iranien a affirmé que l'Iran n'avait « aucune volonté » d'augmenter la portée de ses missiles au-delà de 2 000 kilomètres - leur portée maximale actuelle - même si le pays avait la technologie nécessaire pour le faire. Le programme balistique de l'Iran est très critiqué par les Etats-Unis, Israël, mais aussi certains pays européens comme la France.
Washington et Paris ont demandé à l'Iran de renoncer à son programme balistique. Ce que Téhéran refuse catégoriquement, rejetant même toute négociation sur le sujet.
La présentation de ce nouvel engin intervient deux jours après la décision de la France, de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne de créer un mécanisme financier pour faciliter le commerce entre l'Iran et l'Europe après la sortie des Etats-Unis de l'accord nucléaire. Ce qui pourrait provoquer des réactions hostiles dans les capitales occidentales.
Par