Un groupe de notables de l’Ouest saisissent Paul Biya pour que Me Jean De Dieu Momo soit chassé du gouvernement

Tout est parti d’une émission de télévision sur la Crtv, où le nouveau ministre délégué auprès
du Minjutice a établi un étrange parallèle entre l’histoire des juifs sous l’Allemagne nazie pour illustrer la situation politique actuelle du Cameroun, marquée par une montée du tribalisme.
Une déclaration de l’avocat international, Me Jean De Dieu Momo, qui a fait l’effet d’une bombe. Non seulement elle a provoqué le courroux de la représentation diplomatique de l’Etat Hébreu au Cameroun, mais aussi un tollé au sein de sa communauté d’origine.
Yaoundé pour atténuer la polémique, a présenté par correspondance ses « sincères excuses », auprès de Ran Gidor, l’ambassadeur d’Israël au Cameroun, mais surtout en se désolidarisant des propos tenu par ministre délégué à la Justice.
Pour sa part, un groupe de notables de la région de l’Ouest Cameroun, réuni autour du Lakam a réclamé des sanctions plus sévères, notamment le limogeage de Me Jean De Dieu Momo du gouvernement.
Il faut également mentionner qu’une quinzaine de chefs traditionnels de la Menoua, département où est originaire Me Jean De Dieu Momo, a annulé la visite de félicitation du nouveau membre du gouvernement qui était en principe fixée ce jour, ceci en guise d’indignation, suite aux déclarations très controversées de l’Avocat.
Source: 237actu.com