Venezuela: un général de division de l'armée de l'air fait allégeance à Guaido

Un général de division de l'armée de l'air vénézuélienne a annoncé ce samedi qu'il ne reconnaissait
plus «l'autorité dictatoriale» de Nicolas Maduro et faisait allégeance au président autoproclamé Juan Guaido, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Le général Francisco Estéban Yánez Rodríguez appelle par ailleurs l'armée à se joindre au peuple. Selon lui, « la transition vers la démocratie est imminente ».
Ce samedi, c’est un général de l’armée de l’air, également membre du haut commandement des forces armées qui a annoncé qu’il ne reconnaissait pas Nicolas Maduro comme président. Francisco Estéban Yánez Rodríguez, qui se présente comme chef de la planification stratégique de l'armée de l'air, en a profité pour reconnaître la légitimité de Juan Guaido et lancer un appel à ses camarades pour qu’ils se joignent au peuple et cesse la répression. Après la défection la semaine dernière de Jose Luis Silva, attaché militaire du Venezuela à Washington, c’est le plus haut gradé en activité à rejoindre Juan Guaido.
« Je m’adresse à vous pour vous informer que je ne reconnais pas l’autorité dictatoriale de Nicolas Maduro et que je reconnais le député Juan Guaido comme étant le président en charge de la République bolivarienne du Venezuela », déclare le général de division de l'armée de l'air Francisco Estéban Yanez Rodriguez dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.
Il affirme que « La transition ets imminente » : « Peuple vénézuélien : 90% des forces armées ne soutiennent pas le dictateur, elles sont aux côtés du peuple vénézuélien. Etant donné les évènements de ces dernières heures, la transition est imminente. Ordonner aux forces armées qu’elles continuent à réprimer notre peuple, c’est faire en sorte que les gens continuent à mourir de faim, de maladies. Ce peuple a déjà trop souffert. Des camarades démocrates m’informent que le dictateur a deux avions prêts à partir. Qu’il parte ! ». 
Et le général Francisco Esteban Yanez Rodriguez appelle l'armée à se joindre au peuple: « J’invite tout le peuple vénézuélien à sortir dans les rues de manière pacifique afin de défendre notre président Juan Guaido. A mes compagnons d’armes : je vous demande de ne pas tourner le dos au peuple vénézuélien. Ne réprimez plus ! ».
Défections dans l'armée : un élément central de la crise
L’armée est l’un des éléments centraux dans la crise que traverse actuellement le Venezuela. Et son positionnement pourrait bien faire chuter le régime en place. L’armée vénézuélienne dispose aujourd’hui d’un poids considérable dans le quotidien des Vénézuéliens.
Les autorités d’ailleurs ne s’en cachent pas : le régime est ce qu’il appelle une union civico-militaire. De nombreux généraux occupent ainsi les principaux ministères. Même PDVSA, la compagnie nationale de pétrole du Venezuela est aujourd’hui dirigée par un ancien général.
En agissant de la sorte, le régime chaviste s’est assuré du soutien d’un secteur indispensable. Mais ce soutien ne tient plus qu’à un fil, si l’on en croit le général Francisco Esteban Yanez Rodriguez. Il faut dire que désormais la crise touche autant les familles de militaires que celles des civils vénézuéliens.
Par