Camrail, le transporteur ferroviaire camerounais met en service cinq nouvelles locomotives livrées par l’américain General Electric

camrail-le-transporteur-ferroviaire-camerounais-met-en-service-cinq-nouvelles-locomotives-livrees-par-l-americain-general-electric
Le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe, a procédé, le 7 mars 2019 à Douala, la
capitale économique du pays, à la mise en service de cinq nouvelles locomotives acquises par le transporteur ferroviaire national, Camrail, auprès de la société américaine General Electric, apprend-on officiellement.
Cet investissement, d’un montant de 12,3 milliards FCFA, fait partie d’une commande globale de neuf locomotives, dont quatre sont financés par le gouvernement camerounais.
A cette fin, en janvier 2019, le président de la République a signé deux décrets habilitant le ministre de l’Economie à contracter deux crédits d’un montant global de 7,8 milliards FCFA auprès de la Standard Chartered Bank.
Avant la mise en service de ces nouveaux équipements, apprend-on, une vingtaine de collaborateurs de Camrail ont suivi une formation aux Etats-Unis, dans les ateliers du constructeur américain General Electric, pour assurer une bonne utilisation des nouvelles acquisitions.
Le 2e Plan quinquennal des investissements ferroviaires, qui a rendu possibles ces acquisitions, prévoit également l’achat, sur financements de l’Etat du Cameroun, de 25 voitures voyageurs et cinq modules autorails, afin de dynamiser l’activité voyageur, mise à mal depuis l’accident ferroviaire d’Eséka en 2016.
En marge de la mise en service des nouvelles locomotives, le ministre des Transports a procédé à la remise symbolique de contrats de travail à de nouveaux agents de Camrail, qui font partie de la vague des 150 jeunes recrutés par le transporteur ferroviaire, dans le cadre d'une convention de formation en alternance avec le collège De La Salle de Douala.
Brice R. Mbodiam
Par Investir au Cameroun