Alzheimer : l'ail cru, le nouveau remède miracle ?

Fatal à Dracula, salvateur pour tous les autres ? Selon une étude des chercheurs de l'université de
Louisville, relayée par RTL, l'ail cru pourrait bien représenter une excellente méthode pour préserver la mémoire. La plante potagère aurait en effet la vertu de favoriser la croissance de bonnes bactéries dans la flore intestinale et ainsi de lutter contre Alzheimer.
Le ventre, on le sait, possède des capacités souvent méconnues. Cette vérité était déjà mise en évidence en 2016 à travers l'ouvrage Le Charme discret de l'intestin. Concrètement, c'est le microbiote, la flore intestinale, qui est ici à mettre en avant. On y trouve en effet 200 millions de neurones qui sont connectés à notre cerveau grâce au nerf vague. Oui, mais voilà. Avec l'âge, le microbiote se détériore, il devient moins diversifié et moins abondant. Une situation qui a des conséquences claires sur les facultés cognitives.

Les effets inattendus de l'ail

Or, l'étude menée par les chercheurs sur des souris permet de voir que des souris âgées nourries en partie à base d'ail cru avaient une flore intestinale de meilleure qualité. Cela permettait aussi d'améliorer leur mémoire à court et long terme. C'est la molécule de l'ail qui fait effet en agissant sur le microbiote et la mémoire. Une découverte qui pourrait être utilisée pour prévenir ou atténuer les effets de la maladie d'Alzheimer.

Par ailleurs, l'ail cru n'est pas le seul produit miracle recommandé par les spécialistes. Concrètement, il s'agit avant tout de légumes consommés crus ou peu cuits. Parmi ceux-ci, les radis, carottes, salades et fruits secs devraient occuper une place majeure dans vos alimentations.
Source: lepoint.fr