Le PSG devra trouver 60M€ avant le 30 juin

Thomas Meunier.
Les fins de saison se suivent et se ressemblent du côté du Paris Saint-Germain. Malgré des
contrats de sponsoring en hausse, le champion de France va devoir vendre des joueurs pour équilibrer ses comptes et échapper aux sanctions du Fair play financier.
Une nouvelle course contre la montre est lancée dans les bureaux du paris Saint-Germain. Elle ne date pas d’aujourd’hui et malgré les nouveaux contrats (déjà signé comme Accor Hôtel ou à venir comme Nike), le club va une nouvelle fois devoir se montrer actif et efficace avant le 30 juin pour boucler des comptes conformes au contraintes du Fair play financier. Et selon les informations du Parisien, ce sont 60 millions d’euros qu’il va falloir trouver.
Une somme à trouver via des ventes de joueurs. Ce n’est pas une surprise puisqu’il s’agit de continuer à amortir les transferts et les salaires de Neymar et Mbappé, soit 160 millions d’euros par an. Bien entendu, même si de nombreux clubs n’attendent que ça, le Paris Saint-Germain n’a absolument pas l’intention de se séparer de ses deux joyaux et va donc travailler sur d’autres pistes.

Meunier attendu en Premier League 

Mais le travail est déjà en partie fait. Giovani Lo Celso a en effet été définitivement recruté par le Betis Séville moyennent 25 millions d’euros tandis que le Lokomotiv Moscou devra débourser 10 millions d’euros pour Grzegorz Krychowiak (le club russe l’a confirmé fin janvier). Il reste encore 25 millions à trouver et le club a d’ores et déjà ciblé Thomas Meunier et Christopher Nkunku. Le défenseur belge a des pistes en Premier League et sait pertinemment qu’un départ est devenu inéluctable. Sa cote devrait permettre au PSG d’atteindre les 25 millions et donc de boucler son budget. 
De même, Christopher Nkunku, proche de rejoindre Arsenal lors du dernier mercato, ne souhaite pas prolonger avec le club parisien et va partir. Le PSG espère récupérer environ 20 millions pour son milieu de terrain. C’est beaucoup mais pas impossible. Enfin, toujours selon Le Parisien, Stanley Nsoki serait également dans la liste des départs attendus. Avec une indemnité bien plus faible que pour ses deux coéquipiers.