Le top 10 des banques qui financent les Etats sur le marché des titres publics de la BEAC

1 020 milliards de francs Cfa. C’est l’encours de la dette des six Etats membres de la
CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, Guinée équatoriale, RCA) sur le marché des titres de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), au 30 juin 2018, selon le Conseil de surveillance de la cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de cette Banque centrale.
Sur cette enveloppe mise à la disposition des Etats de la CEMAC, 766,3 milliards de francs Cfa l’ont été par seulement dix établissements de crédit, ce qui représente plus de 75% des financements globaux captés par les pays de la CEMAC, sur le marché des titres publics de la BEAC, au cours de la période sous-revue.
Dans ce top 10 des pourvoyeurs des financements sur ce marché, figurent quatre banques du Cameroun (dont Afriland First Bank, le leader du financement sur ce marché), qui ont permis aux Etats de mobiliser 352 milliards de francs Cfa à fin juin 2018, représentant environ 30% de l’encours global de la dette des Etats sur le marché des titres de la BEAC, au cours de la période précitée.
Les banques du Tchad pointent au 2ème rang avec 232,7 milliards de francs Cfa injectés dans les trésoreries publiques de la CEMAC, contre 115,8 milliards de francs Cfa pour les banques du Gabon et 65,8 milliards de francs Cfa pour Banco nacional de Guinea ecuatorial.

Brice R. Mbodiam
Par Investir au Cameroun