LES DEUX DÉPUTÉS FRANÇAIS QUI ONT DÉFENDU PAUL BIYA AU PARLEMENT EUROPÉEN SONT DES CORROMPUS ET DES RIPOUX

L’image contient peut-être : 2 personnes, lunettes et costume
Vous avez certainement constaté comme moi que les thuriféraires du régime Biya sur les réseaux
sociaux ont oublié qu’il ya pour la première fois en 37 ans de pouvoir une résolution de l’Union Européenne contre le régime Biya mais célèbrent les propos de deux députés français: Dominique Bilde et Jean Luc Schaffhauser qui ont tenté sans succès de bloquer la résolution de l’Union Européenne contre le Cameroun.
Ces deux députés célébrés par les partisans n’ont pas seulement en commun d’être des députés du Front National, c’est à dire le parti le plus raciste de France, mais ce sont également des voyous.
Tenez dans l’affaire dite en France des Eurodeputes concernant les députés du Front National ayant payés illégalement des employés dont il n’y a pas de preuves qu’ils ont effectivement travaillé au parlement européen, Dominique Bilde a été condamné en novembre 2017 à rembourser 40320 euros au parlement européen. Soit environ 27 millions de fcfa qu’elle a détourné des caisses du parlement entre octobre 2014 à juin 2015 pour payer quelqu’un qui ne travaillait pas. De quoi avoir besoin de l’argent du dictateur Biya pour assainir ses caisses.
Son collegue, toujours du Front National , Jean-Luc Schaffhauser, est lui un habitué du Cameroun. Il est déjà venu au Cameroun à plusieurs reprises dont nul doute qu’il a déjà goûté à la corruption du régime. Mais tenez, ce député pro russe est impliqué dans le scandale du prêt au FN de 9 millions d’euros par une banque suite. En contrepartie, Jean Luc Schaffhauser a touché 450 000 euros de retrocommissions soit environ 293 millions fcfa.
Que peut-on attendre de ce type de député impliqués dans des scandales financiers pareils. Rien d’autre. Leur goût du lucre est inarretable. Or comme le dit Kemi SEBA: “Paul Biya est le Lionel Messi de la corruption en Afrique “.
Allez donc chercher comment dans tout un parlement seul deux députés corrompus, de la même nationalité et du même parti ont défendu un régime dont Federica Mogherini, la Haute représentante de l’Union Européenne n’a pas manqué d’accuser publiquement devant les parlementaires de violer systématiquement les droits de l’homme.
Heureusement que les parlementaires européens sachant que les deux euro députés français sont des corrompus n’ont même tenu compte de leurs remarques. La résolution a été adoptée. Piano. La prochaine fois ce sont les menaces ou sanctions d’abord ciblées.
La justice triomphe toujours du mal. Quelque soit la durée.
BORIS BERTOLT
L’image contient peut-être : texte
L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte