Notre-Dame de Paris : les 4 éléments qui menacent de s'effondrer

Il reste "trois points de fragilité majeurs" dans la cathédrale Notre-Dame sur lesquels des travaux sont en cours, a déclaré jeudi le ministre de la Culture Franck Riester sur BFMTV-RMC, avant d'indiquer qu'une quatrième zone, le trou béant laissé dans la voûte par l'effondrement de la nef, inquiète. 
Il reste "trois points de fragilité majeurs" dans la cathédrale Notre-Dame sur lesquels des
travaux sont en cours, a déclaré jeudi le ministre de la Culture Franck Riester sur BFMTV-RMC, avant d'indiquer qu'une quatrième zone, le trou béant laissé dans la voûte par l'effondrement de la nef, inquiète.
Pour le moment, seuls les pompiers peuvent encore accéder à l'intérieur de Notre-Dame de Paris. La cathédrale sinistrée présente toujours des éléments fragiles, comme l'a annoncé jeudi matin le ministre de la Culture Franck Riester sur BFMTV-RMC. Il reste "trois points de fragilité majeurs", liste le responsable avant d'évoquer une quatrième zone, la voûte de la nef. Cette dernière a beaucoup souffert lors l'incendie qui a embrasé toute la toiture lundi soir. Mercredi en fin d'après-midi, les pompiers évoquaient déjà ces éléments qui menacent encore de s’effondrer.
Gaël Vaillant
Par lejdd.fr