Pyongyang explique son intention d’acheter des avions russes

Un avion Tupolev Tu-204-300 de la compagnie nord-coréenne Air Koryo à Vladivostok
La Corée du Nord souhaite acheter deux avions de ligne à la Russie pour garantir la sécurité des vols
internationaux, a annoncé le vice-président de la chambre basse du parlement russe, Sergueï Neverov, à l’issue d’une visite à Pyongyang.
L’achat par la Corée du Nord de deux avions civils russes a figuré parmi les sujets évoqués lors d’une rencontre de députés à la Douma (chambre basse du parlement russe) avec le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères Im Chong-il à Pyongyang, a annoncé dimanche 14 avril le vice-président de la Douma, Sergueï Neverov.
«La Corée du Nord a formulé plusieurs propositions pendant la rencontre avec le vice-ministre Im Chong-il, chargé de la coopération économique. Il s’agit notamment de l’acquisition de deux avions de ligne qui garantiront le confort et la sécurité des vols internationaux en Corée du Nord», a indiqué M.Neverov.

Selon lui, cette idée répond aux intérêts des «citoyens de tous les pays qui se rendent à Pyongyang par avion».
«Nous considérons qu’il faut mener ce dialogue puisque cela [l’aviation civile, ndlr] ne fait pas partie des reproches formulés par le Conseil de sécurité de l’Onu à l’égard de Pyongyang», a-t-il ajouté.
Le parc aérien de la compagnie nationale nord-coréenne Air Koryo est traditionnellement composé d’avions de conception russe et soviétique. Selon le site officiel de la compagnie et d’autres sites consacrés à l’aviation, elle utilise actuellement des Iliouchine Il-18, Tupolev Tu-154 et Antonov An-24 pour les vols intérieurs et des Tupolev Tu-204/214 et Antonov An-148-100 pour les internationaux.
Par sputniknews