Sénégal: vers un régime présidentiel

Le président Macky Sall a décidé de reconduire à son poste Mahammed Boun Abdallah Dionne ce samedi 6 avril. Le Premier ministre avait démissionné vendredi, comme le veut la tradition. Charge à l'exécutif désormais de former une nouvelle équipe gouvernementale. Il a également été décidé à moyen terme de supprimer le poste de Premier ministre.

Plus de Premier ministre. L’annonce a été faite par Mahammed Boun Abdallah Dionne lui-même au palais présidentiel. « Il est venu un temps nouveau », a expliqué le chef du gouvernement qui ne sera Premier ministre que pour quelques semaines.
« Cela pourrait aller très vite », souligne une source à la présidence. À partir du premier ou du deuxième conseil des ministres, un projet de loi sera présenté à l’Assemblée nationale, en vue d’entériner l’orientation voulue par Macky Sall.
Car il faudra bien modifier la Constitution et l’article 36 stipulant que « le président détermine la politique de la nation. Le gouvernement l’applique sous la direction du Premier ministre ».
Mahammed Boun Abdallah Dionne a déjà été nommé cumulativement ministre d’État secrétaire général auprès de la présidence de la République.Une fonction qu’il occupera donc à terme à plein temps. La primature sera elle aussi supprimée. Les services seront transférés auprès de la présidence.
C’est dire que régime, lui, va devenir de plus en plus présidentiel. Un tel changement va permettre de gagner en efficacité, dit-on à la présidence. Il faut supprimer les échelons intermédiaires.
Une volonté affichée aussi dans la formation de l’équipe gouvernementale dont la composition n’est pas encore connue. Une équipe resserrée d’après nos informations. Là encore des ministères seront supprimés.
Par RFI