Venezuela : Haïti a voté « oui » mardi pour accepter le représentant de Guaidó à l’OEA

18 voix pour / 9 contre / 6 abstentions et 1 absence, Haïti a contribué à l’expulsion de Jhon
Rafael Guerra Sansonetti, représentant de Nicolas Maduro auprès de l’OEA. Haïti, pays en crise, aux institutions publiques corrompues à l’égal du Venezuela, selon Amnesty International, connaît une rareté de carburant avec le prix du gallon de gazoline hors pompe, variant lundi entre 600, 800 et 1000 gourdes presque partout, s’est signalé mardi par son vote à l’OEA acceptant Gustavo Tarre comme le représentant de Juan Guaidó jusqu’à la tenue de nouvelles élections au Venezuela
Washington DC, mardi 9 avril 2019 ((rezonodwes.com))–La résolution adoptée mardi par l’OEA à laquelle le représentant intérimaire de Jovenel Moise, Léon Charles s’adhère, reconnaît « que l’autorité présidentielle de Nicolás Maduro manque de légitimité et que ses nominations aux fonctions publiques manquent donc de la légitimité nécessaire« .
Il semble que ce n’est jamais deux sans trois, avec le gouvernement du président Jovenel Moise. Des décousus dans l’ensemble : un appui inconditionnel à Guaido, président intérimaire sans passer par les élections ; arrêté nommant Premier-ministre, un ministre déjà censuré et renvoyé hors jeu par le Parlement ; enfin voyage au Panama, en tête d’une forte délégation pour un pays dit en « état d’urgence économique« .
Le conseil permanent de l’Organisation des États américains (OEA) a accepté mardi à Washington l’envoyé du président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaidó, « en tant que représentant permanent du Venezuela jusqu’à la tenue de nouvelles élections dans ce pays« .
Après un débat houleux, rapporte l’AFP, et devant la vive opposition de la délégation envoyée par Nicolás Maduro, Gustavo Tarre a été accepté comme « représentant nommé de manière permanente par l’Assemblée nationale du Venezuela devant l’OEA« , à travers une résolution approuvée par 18 voix contre 9, 6 abstentions et 1 absence.
En faveur de la nomination de Tarre, représentant de Guaido, ont voté « OUI » :

Argentine, Bahamas, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, États-Unis, Guatemala, Haïti, Honduras, Jamaïque, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine et Sainte-Lucie.
Ont voté « NON » contre l’expulsion du représentant de Maduro :
Antigua-et-Barbuda, Bolivie, Dominique, Grenade, Mexique, Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Suriname et l’Uruguay.
Ni pour ni contre (abstention) :
Barbade, Salvador, Guyane, Nicaragua, Saint-Kitts-et-Nevis et Trinité-et-Tobago.
Un membre absent :
Belize
Par rezonodwes