CAMEROUN : LE FRÈRE DE FERDINAND NGOH NGOH Jean-Marie Vianny Nde Ngoh, DEMANDE LE DÉPART DE BIYA AVANT TOUTE CHOSE

L’image contient peut-être : 1 personne, debout 
Au cours du DIALOGUE INCLUSIF, sous l'égide impératif de l'ONU, nous veillerons
personnellement à ce que le sujet 1er des négociations porte sur le départ immédiat et sans condition de Mr BIYA. Ce sujet d'entrée de jeu, sera mis sur la table, discuté, traité et vidé.
La raison est simple : BIYA est la principale source de tous les problèmes auxquels sont confrontés les camerounais actuellement et cela depuis 37 ans.
Les dégâts qu'il a causé sont immenses et incommensurables, dont des milliers de camerounais tués directement ou indirectement, et des milliards de dollars spoliés et dilapidés, ce qui a carrément bloqué le développement harmonieux et pourtant ô combien jadis prometteur de notre cher pays le Cameroun.
Ceci est aujourd'hui totalement inadmissible et absolument intolérable et par conséquent, sa présence à la tête de l'Etat du Cameroun n'a plus aucun sens.
Jean-Marie Vianny Nde Ngoh