Cameroun: Le membre du comité central du RDPC, Robert Mouthe Ambassa, déshabille Anicet Ekane « tu dis être opposant mais tu soutiens le RDPC, si tu es opposant ! Soutiens l’opposition »

Cameroun: Le membre du comité central du RDPC, Robert Mouthe Ambassa, déshabille
Anicet Ekane « tu dis être opposant mais tu soutiens le RDPC, si tu es opposant ! Soutiens l’opposition »

Les deux hommes politiques se sont affrontés au cours de l’émission « 7 hebdo » diffusée le 12 mai 2019 sur la télévision privée STV. Robert Mouthe Ambassa et Anicet Ekane se sont livrés à un échange verbal épique le 12 mai 2019 sur la télévision privée STV.
Le membre du Comité central du RDPC et le président du MANIDEM ne s’entendaient pas sur la possibilité pour le Conseil de sécurité des Nations unies de voter une résolution contre le Cameroun. Alors que le premier essayait de faire valoir l’argument de l’intervention de l’ONU via le Conseil de sécurité dans les crises camerounaises en prédisant son imminence. Il a dénoncé le « petit patriotisme » d’Anicet Ekane après que celui-ci lui eût demandé de « faire attention ».
En réaction, celui-ci va lancer une pique à l’endroit de son contradicteur. « Monsieur Mouthé est un affabulateur. Il ne faut pas que les rats quittent le navire parce que le navire va couler. Il faut assumer les positions de votre parti. Sinon vous dénoncez publiquement votre appartenance au RDPC. Il ne faut pas accepter le vagabondage politique. On ne peut pas être dans un parti et avoir les positions diamétralement opposées aux positions de son parti », dira-t-il pour fustiger l’attitude de Mouthé Ambassa qui consiste à dénoncer les travers du RDPC. Réponse de l’opérateur économique : « le parti n’a pas de positions, c’est le gouvernement qui gère. Le gouvernement a plein de gens ». Ekane va de nouveau réagir en clamant que « c’est ça l’affabulation ». Il met en avant le droit de véto qui existe au Conseil de sécurité de l’ONU et qui pourraient être utilisés pour contrer toute résolution prise contre le Cameroun.
Mouthe Ambassa pas d’accord se lance dans une tirade. Dans cette longue intervention, il déclare qu' Anicet Ekane est en fait un opposant qui supporte et conseille le RDPC. « Mon rôle aussi dans mon parti c’est d’attirer l’attention parce qu’il faut faire attention à un certain nombre de choses. Nous avons certains opposants comme Anicet et puis d’autres qui sont très proches du RDPC. Ils ont beaucoup d’amis au RDPC qu’ils fréquentent même chaque jour. Mais ce qui est là c’est qu’on ne doit pas perdre la main. Ce sont des gens comme ça qui rentrent comme le ver dans le fruit pour nous tuer de l’intérieur. Donc je le surveille de très près. C’est vrai qu’il nous soutient dans beaucoup de plateaux, mais ce n’est pas un soutien sincère. C’est un soutien intéressé. Donc j’estime que sa position pour contrer la mienne, il est mal placé. Parce que non seulement je parle d’autorité parce que je sais de quoi je parle, j’ai eu cette formation en relations internationales, j’ai travaillé avec les multinationales, j’ai des relations à l’extérieur comme à l’intérieur. Je dis qu’on doit se méfier de cette réunion informelle. On fait croire aux gens qu’elle n’aura pas de suite. Ce n’est pas vrai. La Chine ne va pas venir placer son véto n’importe comment. Les intérêts entre la Russie et la Chine sont plus importants que les intérêts au Cameroun. Ils s’entendent toujours. Quand ils vont dans ce genre de séance, ils savent déjà ce qu’ils vont faire (…) Vous avez déjà endormi nos dirigeants jusqu’à présent par vos rencontres nocturnes et ils ont fait des conneries pour lesquelles vous nous accusez maintenant en disant que c’est nous. Pourtant vous êtes parmi ceux qui partent donner ces conseils de nuit à nos responsables d’ici. On vous voit. On sait ce qui se passe. Ne dites pas n’importe quoi », termine-t-il. La réaction d’Ekane survient aussitôt: « vous voyez pourquoi je vous traite d’affabulateur. Quand vous parlez de « rencontres nocturnes », mais j’ai plein d’amis qui sont dans le RDPC ». Mouthe revient à la charge et jure qu’il l’a vu plusieurs fois ave des responsables du RDPC et poursuit : « Je vous le dis en mondovision c’est pour vos amis que vous prenez ces positions pas pour le RDPC ». Mais Anicet Ekane continue de nier : « Je ne soutiens pas le RDPC, c’est une position de principe du parti ». Mouthé Ambassa ne veut rien entendre et insiste : « si, vous le soutenez ! ». Le militant du RDPC parle d’ « individus bien précis » et menace : « Si vous voulez je donne leurs noms ». Il adresse une injonction au leader du MANIDEM : « Tu es opposant ! Soutiens l’opposition ! ». Ajoutant que lui ne partira « jamais du RDPC ». Sa dernière salve à l’endroit d’Anicet Ekane sera : «il est opposant mais il soutient le RDPC pour nous tromper »
Cameroun-Info.Net