Cameroun:Un litige foncier bloque un investissement de 30 milliards de FCFA lancé par l’enseigne Carrefour à Yaoundé

Un litige foncier bloque un investissement de 30 milliards de FCFA lancé par l’enseigne Carrefour à Yaoundé
Les travaux de terrassement lancé il y a quelques mois sur un terrain situé à côté du palais polyvalent des
Sports de Yaoundé, la capitale camerounaise, sont interrompus depuis quelque temps. Mais, la plaque indiquant qu’il s’agit bien des travaux de construction d’une boutique de l’enseigne Carrefour dans la capitale camerounaise (après celle de Douala ouverte depuis décembre 2017) est toujours bien visible.
De bonnes sources, ces travaux sont à l’arrêt à cause d’un litige foncier. La procédure a été portée devant les tribunaux par des membres d’une famille réclamant avec titre foncier à l’appui, la propriété du terrain sur lequel le gouvernement camerounais a pourtant délivré un bail emphytéotique au consortium Carrefour-CFAO Retail.
Désormais, apprend-on, la justice camerounaise pourrait bien annuler ce bail emphytéotique, hypothéquant ainsi un investissement de 30 milliards de FCFA projeté sur le site querellé par le couple Carrefour-CFAO Retail.
Comme dans sa boutique de Douala, Carrefour ambitionne pourtant de créer environ 350 emplois directs et d’offrir dans sa boutique de la capitale camerounaise, « plus de 1 500 références made in Cameroun », à en croire Luc Demez, directeur général de CFAO Retail au Cameroun.
Brice R. Mbodiam
Par Investir au Cameroun