Les problèmes de Boeing poussent Air Italy à se tourner vers Airbus

Air Italy B737 MAX
Le constructeur aéronautique et aérospatial américain Boeing est en crise, son modèle 737 Max ayant
été suspendu dans le monde suite à deux accidents mortels survenus en moins de six mois. Ses long-courriers 787 Dreamliner ont aussi eu certains problèmes de sécurité. Le PDG d’Air Italy Rossen Dimitrov parle de la réaction de son entreprise.
Air Italy a reporté son projet d'achat de Boeing 787 au profit d'Airbus A330 de l'avionneur européen, a déclaré Rossen Dimitrov, directeur général de cette compagnie aérienne dans un entretien accordé à Air Journal, média qui couvre le transport aérien.

«En raison d'un retard dans les livraisons de Boeing 787 Dreamliner, nous avons décidé d'élargir notre flotte avec des Airbus A330. Nous allons y ajouter d'autres A330 cette année et l'année prochaine également», a indiqué M.Dimitrov.
Et de souligner que l'objectif en était de soutenir «la croissance dynamique actuelle d'Air Italy et d'assurer le maximum de synergie avec les besoins opérationnels de la compagnie, […] ainsi que de soutenir nos projets de croissance pour les vols long-courriers».

Quoi qu'il en soit, Air Italy «attend avec impatience la livraison de Boeing 787 lorsqu'ils seront disponibles et conformes à nos critères commerciaux», a précisé le PDG.
Ces remarques interviennent quelques semaines après que la compagnie aérienne Flydubai, deuxième plus gros client civil de Boeing, a annoncé qu'elle envisageait d'abandonner son projet d'achat de 250 737 MAX, en faveur d'A320 Neos de son concurrent Airbus.

Le président de Flydubai, Ahmed ben Saïd Al Maktoum, a expliqué au journal The National que sa compagnie avait dû y penser, vu l'immobilisation actuelle des Boeing 737 dans le monde pour des raisons de sécurité.
En octobre 2018, la catastrophe aérienne de la compagnie Lion Air en Indonésie a coûté la vie aux 181 personnes à son bord. En mars dernier, 157 personnes ont trouvé la mort dans un accident près de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.
Au moins 300 Boeing 737 sont restés à terre dans le monde à la suite de ces accidents.
Comme le 737 Max de Boeing, le 787 Dreamliner a eu lui aussi des problèmes de sécurité par le passé.
En 2013, des incendies électriques à bord de deux Boeing 787 appartenant au Japon ont incité la Federal Aviation Administration (FAA) américaine à clouer au sol ce modèle pour contrôles de sécurité et modifications de conception, l'incident étant survenu seulement deux ans après le lancement de l'appareil.
Le 787 Dreamliner fait patrie d'une famille d'avions commerciaux longue portée et économes en carburant. Il est entré en exploitation en 2011 et est capable de transporter 242 passagers.
Par sputnik