Les travaux du pont route-rail Brazzaville–Kinshasa seront lancés en 2020

Au terme de sa toute première visite au Congo, le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Dr Akinwumi Adesina, a annoncé dimanche 12 mai au président Denis Sassou-Nguesso, dans son fief d’Oyo (nord), que les travaux de construction du pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa, les deux capitales les plus rapprochées au monde, débuteront en août 2020.

Les études de faisabilité de ce vieux projet d’intégration ont été déjà bouclées. Les financements le seront à la fin de cette année, selon le président de la BAD, le Dr Akinwumi Adesina qui a annoncé un calendrier précis du démarrage des travaux de construction.
« Les travaux vont démarrer au mois d’août de l’année prochaine. Voilà, on est très précis. C’est quelque chose de très important. Je salue les efforts et le leadership des présidents Denis Sassou-Nguesso (du Congo-Brazzaville) et de Félix Tshisekedi (de la RD Congo). Nous avons conclu de faire le financement avec un montant total de 660 millions de dollars avec Africa50 [plate-forme d'investissement dans les infrastructures qui contribue à la croissance de l'Afrique, NDLR]. Et la BAD contribuera à hauteur de 210 millions de dollars pour la construction de ce pont route-rail », a déclaré M. Adesina lors d’une conférence de presse.
Le projet pont route-rail Brazzaville-Kinshasa, deux capitales séparées par le fleuve Congo, large de quatre kilomètres, intègre la vision du Nouveau partenariat pour le développement économique de l’Afrique (Nepad) qui le considère comme la première composante ; la deuxième étant le prolongement du chemin de fer long de 800 à 1 000 kilomètres entre Kinshasa-Ilebo en République démocratique du Congo.
Sous réserve de son conseil d’administration, la BAD mettra à la disposition du Congo le montant de 2 milliards de dollars américains pour soutenir son Programme national de développement 2018-2022, a annoncé son président.
Par RFI