ONU: le Pakistanais Masood Azhar sur la liste des terroristes internationaux

media
Le Conseil de sécurité de l’ONU vient de placer Masood Azhar sur la liste des terroristes
internationaux. Ce Pakistanais est le chef de l’organisation islamiste Jaish-e-Mohammad (JeM) qui a revendiqué l’une des attaques les plus meurtrières contre l’armée indienne. C’était en février dernier et cela a failli entraîner les deux voisins dans une guerre frontale, la décision est donc célébrée par New Delhi.
Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis
« Aujourd’hui est un jour de fierté pour chaque Indien. C’est un grand succès dans notre lutte contre le terrorisme ». Le Premier ministre Narendra Modi, en pleine campagne pour sa réélection, ne cache pas sa joie en apprenant la nouvelle.
Ça y est, la Chine vient finalement de céder. Depuis une dizaine d’années, Pékin empêchait le placement de Masood Azhar sur cette liste de terroristes internationaux, ceci afin de fragiliser son rival indien et de soutenir son partenaire économique pakistanais. Mais après l’attentat sanglant de Pulwama contre des soldats indiens en février, Pékin se résigne. La pression des États-Unis, du Royaume-Uni et surtout de la France a beaucoup aidé.
Masood Azhar est sur la liste noire des services indiens depuis une vingtaine d’années. En 1994, Il est d’abord emprisonné au Cachemire indien, puis libéré après la prise en otage d’un avion de ligne par ses fidèles. Une fois au Pakistan, il orchestre en 2001 un attentat contre le Parlement de New Delhi.
Sa désignation comme terroriste international gèle maintenant ses avoirs et l’empêche de voyager. Il est à présent beaucoup plus difficile pour Islamabad de continuer à le protéger.
Par