Cameroun : le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira le 13 mai sur la crise anglophone


En dépit des réticences africaines, le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra à l'initiative des États-Unis
sa première réunion sur le Cameroun le 13 mai prochain, alors que le pays est secoué depuis 2017 par un conflit armé entre séparatistes anglophones et les autorités centrales.
La réunion, qui portera sur « la situation humanitaire » dans le pays, sera informelle avec la possibilité d’intervenants extérieurs. Aucun texte, déclaration ou communiqué du Conseil, n’est attendu à l’issue de cette session.
« Cela fait longtemps que le Conseil de sécurité devrait s’intéresser à ce qui se passe au Cameroun, où nous voyons une crise humanitaire dévastatrice », a souligné la mission américaine à l’ONU.
« Nous espérons que cette réunion permettra d’encourager une réponse régionale et internationale plus robuste (…) afin d’éviter une dégradation de la situation plus importante », a-t-on ajouté de même source.

Divergences diplomatiques

Les séparatistes anglophones du Cameroun, pays à majorité francophone, militent pour la création d’un État indépendant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Fin 2017, après un an de protestation, ils ont pris les armes contre Yaoundé. Depuis, ces régions sont le théâtre d’un violent conflit armé qui n’a cessé de prendre de l’ampleur
Par Jeune Afrique avec AFP