Venezuela: régime et opposition en Norvège pour une tentative de médiation

media
Des discussions se sont ouvertes cette semaine à Oslo, en Norvège, entre le régime de Nicolas
Maduro et l'opposition pour tenter de mettre fin à la crise au Venezuela.
L'ambassadeur du Venezuela auprès des Nations unies, Jorge Valero, a confirmé des discussions entre l'opposition « démocratique » et le gouvernement, c'est-à-dire sans l'opposition de Juan Guaido qui, selon le diplomate, « n'est qu'une marionnette de l'empire américain ».
Deux représentants du gouvernement de Nicolas Maduro se sont rendus à Oslo : le ministre de l'Information et le gouverneur de l'État de Miranda. Du côté de l'opposition, Stalin Gonzalez, vice-président de l'Assemblée nationale, était accompagné de deux conseillers politiques, dont un ancien député du parti de la MUD. Ces derniers font l'objet de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, les Vénézuéliens de l'opposition les accusant de trahison.
Les deux parties ne se sont cependant pas encore rencontrées. Pour l'instant, les Scandinaves n'ont fait qu'évoquer avec chacun une « possible médiation ».
L'opposant Juan Guaido, qui s'est autoproclamé président par intérim, a déclaré ce jeudi à Caracas qu'« il n'y a aucun type de négociations » entre l'opposition et le gouvernement Maduro à Oslo, ce qu'il refuse obstinément, tout en évoquant l'envoi de « délégués » de son camp à une « médiation », préparée depuis plusieurs mois par le pays scandinave.
Le Canada et le groupe de contact international (de nations européennes et latino-américaines) ont déjà proposé d'ouvrir des discussions similaires, sans succès jusqu'à présent.
Par