Algérie: les réserves de change ont fondu de 17,45 milliards de dollars en 2018

Algérie: les réserves de change ont fondu de 17,45 milliards de dollars en 2018
Les réserves de change de l'Algérie sont passées de 97,33 milliards de dollars au 31 décembre 2017 à
79,88 milliards à fin 2018, a annoncé la Banque centrale algérienne dans une note de conjoncture publiée le 3 juin.
« Cette contraction est  légèrement supérieure au déficit du solde global de la balance des paiements, en raison de l’effet de valorisation négative de près de 1,73 milliard de dollars, lié à la dépréciation de l’euro vis-à-vis du dollar entre décembre 2017 et décembre 2018.», a précisé l’institut d’émission.
La baisse des réserves de change est plus importante que les prévisions initiales du ministère des Finances. Ce dernier avait tablé sur 85,2 milliards de dollars à fin décembre 2018 et à 76,2 milliards de dollars à fin 2020. Le matelas financier de l’Algérie s’est ainsi érodé plus rapidement que prévu.
Selon la Banque centrale, les principales causes de l’érosion rapide des réserves de change sont notamment  un  déficit commercial proche de 7,5 milliards de dollars ainsi que des paiements élevés de services techniques dans le secteur pétrolier et la rémunération des activités d’entreprises étrangères dans les domaines du bâtiment et des travaux publics.
Pour rappel, les réserves de change de l’Algérie s'étaient établies à 114,1 milliards de dollars à la fin de l’année 2016 contre 144,1 milliards de dollars une année auparavant, et 178 milliards de dollars au 31 décembre 2014.
Par Agence Ecofin