Cameroun : La traque au faciès : Il ne fait plus bon d'être un bamiléké sous le régime du renouveau « Témoignage poignant d'un militant du MRC sur la traque sauvage des bamiléké»

L’image contient peut-être : texte
Témoignage poignant d'un militant du MRC sur la traque sauvage des bamiléké.

« ils m'ont arrêté parce que j'avais le tee -shirt du MRC , arrivé au SED ils nous ont regroupé à un endroit et ont commencé à regarder nos cartes d'identité. Tous ceux comme moi qui ont les noms beti ou ewondo ils nous ont fouetté à la machette et nous ont demandé de partir . Par contre tous ceux d'entre nous qui avaient les noms Bamiléké , en plus de les fouetter ils les ont tous envoyé à kondengui. Face à ce que j'ai vécu je confirme qu'il y a une chasse aux Bamiléké qui est entrain de s'organiser au sommet de l'Etat parce que les choses que ces gendarmes disaient des bamiléké sont horribles. Il y a une haine anti Bamileke qui s'alimente au plus haut sommet par mes frères Beti . C'est terrible »
Calvin ONANA (Militant du MRC)

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.