Le changement climatique pourrait faire perdre 1 000 milliards $ aux 200 plus grandes entreprises mondiales, d’ici 5 ans

Le changement climatique pourrait faire perdre 1 000 milliards $ aux 200 plus grandes entreprises mondiales, d’ici 5 ans
Le changement climatique pourrait causer une perte de l’ordre de 1 000 milliards $ aux 200 premières
capitalisations boursières du monde au cours des cinq prochaines années. C’est l’une des conclusions du rapport sur le changement climatique édité par l’ONG CDP pour le compte de l’année 2018.
Cette étude a porté sur les 215 plus grandes entreprises mondiales représentant une capitalisation boursière à 17 000 milliards $. Ces organisations prévoient des coûts supplémentaires de 970 milliards $ liés à des facteurs tels que l’élévation des températures, les intempéries, ou encore la taxe carbone.
Cependant, prévient le document, de nombreuses entreprises sous-estiment toujours les risques climatiques alors que les prévisions scientifiques se font de plus en plus alarmantes. « La plupart des entreprises ont encore un long chemin à parcourir pour bien évaluer les risques liés au climat», a affirmé Nicolette Bartlett, la directrice du CDP et l’auteur du rapport.
Dans le même temps, l’adaptation à ce changement climatique représente une opportunité que les entreprises ont évaluée à 2 100 milliards $ sur la même période, notamment dans les secteurs du transport et de la mobilité.
Gwladys Johnson Akinocho
Par Agence Ecofin