Les Etats-Unis sanctionnent cinq entreprises technologiques chinoises

media
Cette décision, prise par le ministère américain du commerce, s’inscrit dans le contexte de la guerre
commerciale entre Washington et Pékin.
Le ministère américain du commerce a pris des sanctions, vendredi 21 juin, contre cinq sociétés chinoises. Il a placé Sugon – une importante compagnie électronique –, trois de ses filiales fabriquant des puces ainsi qu’un institut informatique appartenant à l’armée chinoise sur une liste de sociétés auxquelles il est interdit de vendre des technologies.
L’administration Trump considère que ces entreprises « ont agi contre la sécurité nationale ou les intérêts de politique étrangère des Etats-Unis ». Cette décision constitue un nouvel épisode de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine, à quelques jours d’un sommet entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping lors d’un G20 au Japon.

Une escalade commerciale

Les vives tensions commerciales entre les deux premières puissances économiques affectent le secteur technologique depuis que Washington a bloqué en mai l’accès du géant Huawei (numéro deux mondial des smartphones) à la technologie américaine pour des raisons de sécurité.
En réaction, Pékin a annoncé la création de sa propre liste noire d’entreprises étrangères « non fiables ». Les Etats-Unis et la Chine ont décidé toutefois de renouer le dialogue au plus haut niveau pour tenter de stopper cette escalade commerciale à l’issue imprévisible.
Par Le Monde avec AFP