Visite de Mike Pompeo en Inde pour aborder les tensions commerciales

media
Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo est en Inde ce mercredi 26 juin pour une visite éclair,
avant de s’envoler jeudi pour Osaka, où se tient le sommet du G20. À New Delhi, Mike Pompeo s’est entretenu avec le Premier ministre Narendra Modi ainsi qu’avec son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar. Au programme des discussions, les relations commerciales entre l'Inde et les États-Unis, la dépendance de l’Inde sur le pétrole iranien, mais aussi l’accord indo-russe de défense pour l’achat de missiles sol-air à Moscou, vu d’un mauvais oeil par Washington.
De notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard
Mike Pompeo a tenu à se montrer rassurant sur les relations indo-américaine lors d’une conférence de presse à New Delhi ce mercredi 26 juin. Le secrétaire d’État américain a évoqué des différents dans les relations commerciales, mais s’est dit confiant que ces différents pouvaient se résoudre « dans un esprit d’amitié » à l’avenir. Après l’exclusion de l’Inde du régime préférentiel américain sur l’importation de marchandises au début du mois, New Delhi avait en effet riposté en augmentant les tarifs douaniers sur 29 produits américains.
Mike Pompeo a également designé l’Iran, troisième pays exportateur de pétrole a l’Inde, comme un bastion du terrorisme mondial, un fléau « dont l’Inde souffre », a-t-il tenu à rappeler. Son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar a toutefois assuré que l’Inde et les États-Unis avaient établi un « terrain d’entente » en ce qui concerne les besoins énergétiques de l’Inde.
Autre dossier épineux, qui devrait être abordé par Mike Pompeo lors de cette visite: l’accord de plus de 4,5 milliards d’euros pour l’achat de missiles sol-air S-400 à la Russie signé en octobre dernier. Washington s’oppose à cet accord et prévoit des sanctions économiques contre les pays signant des accords importants avec le secteur de la défense russe. L’Inde a toutefois répété qu’elle n’y renoncerait pas, malgré la pression américaine.
Par