Xi Jinping appelle le G20 à s'unir pour forger une économie mondiale de haute qualité (PAPIER GENERAL)

OSAKA (Japon), 28 juin (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a appelé vendredi les économies
du G20 à explorer toutes les forces motrices de la croissance, à améliorer la gouvernance mondiale, à éliminer les goulets d'étranglement du développement et à gérer les différends de manière appropriée.
Il a promis l'ouverture davantage des marchés chinois, l'élargissement de ses importations de façon proactive et l'amélioration incessante de son climat des affaires pour les entreprises étrangères, afin de faire progresser les négociations sur des accords commerciaux.
A l'ouverture du 14ème sommet du G20, qui se tiendra vendredi et samedi dans la ville japonaise d'Osaka, M. Xi a indiqué que l'économie mondiale était à nouveau à la croisée des chemins dix ans après la dernière crise financière mondiale.
Il incombe au G20 la responsabilité de tracer la voie pour l'économie et la gouvernance mondiales en ce moment crucial, ainsi que d'insuffler la confiance aux marchés et apporter un espoir aux populations, a-t-il dit.
Le président chinois a souligné que les membres du G20 devraient respecter l'objectivité du droit et faire jouer le rôle du marché, afin de s'adapter aux exigences de développement de la force productive.
Il a exhorté le G20 à suivre les tendances majeures du développement, à saisir les opportunités de développement avec une plus grande ouverture et à chercher des résultats gagnant-gagnant grâce à une meilleure coopération, de manière à orienter la mondialisation économique dans la bonne direction.
M. Xi a également appelé les membres du G20 à se pencher sur les intérêts communs et le développement à long terme, ainsi qu'à s'engager à réaliser une paix et une prospérité durables dans le monde et une meilleure vie pour les peuples du monde entier.
Il a présenté une proposition en quatre points:
Premièrement, M. Xi a invité le G20 à adhérer à la voie de la réforme et de l'innovation, et à rechercher des forces motrices de la croissance.
Nous avons besoin de faire avancer énergiquement la réforme structurelle et de nous efforcer de réaliser une croissance de haute qualité par le développement de l'économie numérique, la promotion de la connectivité, l'amélioration de la sécurité sociale, et d'autres mesures, a-t-il dit.
Par ailleurs, les membres du Groupe doivent mettre en place un environnement de marché favorable, respecter, protéger et encourager l'innovation, et promouvoir la coopération internationale en matière d'innovation, a ajouté M. Xi.
Deuxièmement, il a proposé au G20 d'améliorer la gouvernance mondiale.
Nous devons renforcer le système commercial multilatéral et mener les réformes nécessaires au niveau de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour la rendre plus efficace dans l'application de ses principes d'ouverture des marchés et de promotion du développement, a dit M. Xi.
Il a souligné la nécessité de veiller à ce que le filet de sécurité financière dispose de suffisamment de ressources, et à ce que l'architecture financière mondiale affiche une représentation plus équitable.
M. Xi a également appelé le G20 à mettre en oeuvre l'Accord de Paris sur les changements climatiques, et à améliorer la gouvernance énergétique, environnementale et numérique.
Troisièmement, il a encouragé le G20 à faire face efficacement aux défis pour supprimer les goulets d'étranglement du développement.
L'initiative chinoise sur la construction de concert de "la Ceinture et la Route" a pour but de mobiliser davantage de ressources, de renforcer la connectivité, de libérer des forces motrices de la croissance, de réaliser l'alignement des marchés et d'intégrer davantage de pays et de régions à la mondialisation économique, selon M. Xi.
Le G20 doit continuer de faire du développement sa priorité en matière de coordination de politiques macroéconomiques, et d'augmenter le résultat produit en termes de développement, a-t-il dit.
Quatrièmement, M. Xi a appelé le G20 à adhérer à l'esprit de partenariat et à régler leurs différends de manière appropriée.
Les membres du G20 sont à des étapes de développement différentes, il est normal qu'il existe des intérêts divergents et des désaccords, a-t-il noté, soulignant que l'essentiel était de s'appuyer sur un processus de consultations mené sur une base d'égalité, en cherchant des terrains d'entente tout en gardant les différences, en gérant les divergences de vue et en renforçant le consensus dans une attitude de respect et de confiance mutuels.
L'économie chinoise enregistre des performances stables avec une dynamique de croissance positive, a déclaré M. Xi, promettant une série de mesures majeures pour poursuivre l'ouverture et augmenter encore le développement de qualité.
D'abord, la Chine publiera prochainement l'édition 2019 de sa liste négative des investissements étrangers, avec pour principale nouveauté une plus grande ouverture dans les secteurs de l'agriculture, des mines, de l'industrie manufacturière et des services, a-t-il précisé.
La Chine créera six nouvelles zones de libre-échange pilotes, ouvrira une nouvelle section dans la zone de libre-échange pilote de Shanghai, et accélérera l'exploration de la construction d'un port de libre-échange dans la province du Hainan dans le sud du pays, a noté M. Xi.
En deuxième lieu, une initiative plus audacieuse sera lancée dans l'augmentation des importations, a-t-il dit.
La Chine réduira encore le niveau global de ses tarifs douaniers, s'efforcera de supprimer les barrières non tarifaires, et réduira les frais institutionnels sur les importations, a ajouté M. Xi, affirmant que la Chine veillerait à faire du second Salon international des importations de Chine un succès.
En troisième lieu, davantage de mesures seront adoptées pour améliorer l'environnement économique, a-t-il annoncé.
Le nouveau cadre juridique pour les investissements étrangers qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2020 comprendra un mécanisme de compensation punitive contre la violation des droits de propriété intellectuelle (DPI) et durcira les lois administratives et pénales pour mieux protéger les DPI, a précisé M. Xi.
En quatrième lieu, un traitement égal sera accordé à tous les investissements étrangers, a-t-il indiqué.
La Chine lèvera toutes ses restrictions sur les investissements étrangers en dehors de sa liste négative, et assurera un traitement égal à toutes les activités enregistrées en Chine à l'issue de la période de mise en place, a expliqué M. Xi.
Un mécanisme de réclamations sera mis en place pour permettre aux entreprises étrangères de faire valoir leurs griefs, a-t-il ajouté.
En cinquième lieu, davantage d'efforts seront déployés pour faire progresser les discussions commerciales, selon M. Xi.
La Chine recherchera une conclusion rapide du Partenariat économique régional global (RCEP), et accélérera les négociations pour un accord entre la Chine et l'Union européenne en matière d'investissement, ainsi que pour l'Accord de libre-échange Chine-Japon-Corée du Sud, a-t-il dit.
Soulignant que la Chine est pleinement confiante dans la voie qu'elle suit et dans la bonne conduite de ses affaires, le président chinois a annoncé que son pays travaillerait dans un esprit de coexistence pacifique et de coopération gagnant-gagnant avec tous les autres pays, en vue de bâtir une communauté de destin pour l'humanité, et de poursuivre sans relâche un meilleur avenir pour l'économie mondiale.
Les dirigeants présents au sommet ont abordé divers sujets, notamment la situation économique mondiale, le commerce, les investissements, l'innovation ainsi que l'économie numérique.
A l'heure où l'économie mondiale est confrontée à des risques et incertitudes croissants, de nombreux dirigeants ont exprimé leur inquiétude face aux graves risques liés à l'unilatéralisme et au protectionnisme, et sont convenus que toutes les parties devraient renforcer la communication et le dialogue, maintenir l'unité et la coopération, renforcer la coordination des politiques macroéconomiques, faire progresser les réformes structurelles, approfondir la coopération dans des domaines tels que l'innovation, le changement climatique, l'énergie, l'éducation et l'environnement, protéger le système commercial multilatéral et mener des réformes nécessaires de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
Au cours du sommet, de nombreux dirigeants ont déclaré que le G20 devrait conjointement lutter contre le protectionnisme, préserver l'espace de développement des économies de marché émergentes et des pays en développement, encourager la réforme du système de gouvernance mondiale, réaliser une croissance mondiale forte, durable, équilibrée et inclusive ainsi qu'un développement de haute qualité pour tous les pays, de manière à ce que les peuples de tous les pays en bénéficient.
Avant le sommet, M. Xi a assisté à un événement spécial sur l'économie numérique et, à l'invitation du Premier ministre japonais Shinzo Abe, a été le premier à prendre la parole lors de l'événement.
L'économie numérique se développe rapidement et remodèle profondément l'économie mondiale et la société humaine, a déclaré le président chinois.
Nous devons créer un environnement de marché juste, équitable et non discriminatoire, plutôt que de nous développer à huis clos et d'interférer artificiellement sur le marché, a-t-il dit.
Nous devons travailler ensemble pour améliorer les règles de gestion des données et faire une utilisation sûre et ordonnée des données, a dit M. Xi.
Nous devons aussi faciliter le développement intégré de l'économie numérique et de l'économie réelle, renforcer la construction d'infrastructures numériques et promouvoir la connectivité, a-t-il dit, ajoutant que l'inclusivité de l'économie numérique devrait être élargie pour combler le fossé numérique.
En tant que pays puissant dans le domaine de l'économie numérique, la Chine est disposée à participer activement à la coopération internationale et à maintenir un marché ouvert pour obtenir des résultats positifs pour tous, a conclu M. Xi.
Le président chinois est arrivé jeudi à Osaka pour le Sommet du G20, à l'invitation du Premier ministre japonais Shinzo Abe
Par Xinhua