Cameroun : Révélations sur le jeu trouble de Samuel Eto’o et Clarence Seedorf au sein de la tanière des Lions indomptables


Le public présent dans les tribunes du stade d’Alexandrie samedi 6 juillet 2019 savait qu’il assistait à
un choc entre deux géants du football du continent africain.
Encore fallait-il que le Nigeria et le Cameroun confirment leur statut sur le terrain. Au soir de cette rencontre spectaculaire, 3-2 en faveur du Nigéria,  des revélations sur cet échec se font déjà entendre dans la tanière des Lions Indomptables. 
Sortie in extremis par Clarence Seedorf puis écarté de la liste des 23 qui ont défendu les couleurs du Cameroun, Pétrus Boumal peine à digérer cette décision.
Le joueur en rajoute une couche après l’élimination du Champion en titre dans une série de messages audios qui ont fuité sur les réseaux, il charge Samuel Eto’o et le technicien hollandais.
« Joël Epalle (le deuxième entraineur adjoint, Ndlr.) m’a dit : le coach (Clarence Seedorf, Ndlr.), il est obligé de prendre (Wilfried) Kaptoum parce que c’est le fils d’Eto’o. Moi s’il me prend, je dois jouer. Même le match amical contre la Zambie, je lui ai montré, le coach était gêné, il n’arrivait même pas à me regarder dans les yeux. Après il m’a appelé dans sa chambre pour me dire : je suis désolé. Moi je lui ai dit : il n’y a pas de souci, c’est mon pays, je connais mon pays, je sais comment ça se passe, il n’y a pas de problème », indique l’international camerounais.
Il poursuit en révélant que, « Il y a le groupe Oyongo, Anguissa, Faï, les gars eux, ils n’aiment pas Eto’o. Ils n’aiment pas Eto’o parce qu’ils ont compris qu’il fait trop de magouille. La veille du match (amical contre la Zambi, Ndlr.) contre la Zambie, c’est où il y a eu la confirmation qu’Onguéné et moi quoiqu’il arrive on ne part pas à la CAN. Les joueurs étaient choqués ; même Choupo-Moting est allé voir le coach. Ils étaient choqués. Seedorf c’est un malhonnête. D’abord, il est nul comme coach. Il est trop nul ».
Par  Lebledparle.com