Le divorce entre Mohammed VI et la princesse Lalla Salma n’est plus un secret

Le roi du Maroc Mohammed VI et la princesse Lalla Salma
Par la voix de leur avocat royal, Me Éric Dupond-Moretti, le roi du Maroc Mohammed VI et la
princesse Lalla Salma ont annoncé leur séparation, répondant ainsi aux rumeurs qui circulaient depuis début juillet dans certains médias.
L’avocat du roi du Maroc Mohammed VI et de sa femme Lalla Salma, Me Dupond-Moretti, a envoyé un communiqué au journal français Gala. Celui-ci est accusé d’avoir diffusé des rumeurs sur la fuite de la princesse et la séquestration de leurs enfants, bruits qui ont circulé depuis le mois de juillet.

L’«ex-épouse»

Dans ce document, le couple, par le biais de leur avocat, a qualifié ces informations d’«intolérables». Mais ce qui a surtout attiré l’attention des médias est que l’avocat s’est référé aux dires de la princesse comme à ceux de l’«ex-épouse» du roi.

«Le roi du Maroc Mohammed VI et son ex-épouse Lalla Salma font conjointement savoir que les rumeurs de fuite ou de séquestration d’enfants qui circulent depuis le début du mois de juillet sont intolérables», lit-on. En outre, le site Le360, considéré comme proche des autorités, a également employé le mot «ancienne», en parlant de Lalla Salma.
«Jusqu’ici, le souverain, comme son ancienne épouse, ne s’étaient pas abaissés à commenter ces rumeurs», lit-on.

Des «assertions extrêmement graves»

D’après Me Éric Dupond-Moretti, le couple royal affirme être scandalisé par «des assertions extrêmement graves» qui proviennent de sites étrangers relayant de fausses informations à «des fins malveillantes».
Par sputnik