Neymar: Le parquet de Sao Paulo a recommandé jeudi le classement sans suite de la plainte déposée par le mannequin brésilien Najila Trindade à l’encontre de Neymar. Faute de preuves.

 

Le parquet de Sao Paulo a recommandé jeudi le classement sans suite de la plainte déposée par le mannequin brésilien Najila Trindade à l’encontre de Neymar. Faute de preuves.

Le dénouement semble imminent. Jeudi, le parquet de Sao Paulo a demandé le classement sans suite de la plainte de Najila Trindade, le mannequin brésilien qui accuse Neymar de l’avoir violée le 15 mai dernier dans un hôtel parisien. "Il est impossible de savoir ce qui s'est passé entre quatre murs. 
C'est la parole de (Neymar) contre celle de (son accusatrice), et nous ne disposons pas de preuves suffisantes pour une inculpation", dixit en conférence de presse la procureure Flavia Merlini, ainsi relayée par Le Parisien.
Il appartient désormais à un juge de trancher mais au Brésil, l’issue de la procédure ne fait guère de doute. Le 30 juillet déjà, la police de Sao Paulo avait indiqué "ne pas avoir d’indices suffisants" à sa disposition pour incriminer la star du PSG. "Le classement sans suite n'est pas une absolution", 
prend tout de même soin de préciser la procureure, soulignant que l’enquête peut être rouverte à tout moment à la lumière de nouveaux éléments. La plaignante assurant notamment avoir des preuves irréfutables sur son téléphone portable (perdu) et sa tablette numérique (volée).    Pour la famille du joueur néanmoins, le soulagement est de mise. "J’aimerais remercier tous les amis, tous les fans, pour leur soutien et leurs prières, et tous les partenaires qui ont  toujours cru en l’innocence de mon fils. Il a franchi une nouvelle étape et fait un pas énorme et décisif dans le cauchemar que nous avons traversé au cours de ces derniers mois interminables", souffle Neymar Sr dans un communiqué publié par l’agence de communication dédiée à son prodige, NR Sports. "Mon fils, reprenons notre vie, toujours la tête haute, le cœur apaisé et l’esprit tranquille de l’innocent."
football.fr