The Best: l’absence de Mané et Salah du palmarès suscite la polémique

L’absence de Sadio Mané et de Mohamed Salah du podium pour le titre de joueur de l’année remis
par la Fédération internationale de football (FIFA) avait déjà suscité la polémique, avant la cérémonie The Best FIFA. Le fait que le Sénégalais et l’Égyptien ne figurent pas davantage dans l’équipe idéale de la saison, révélée ce 23 septembre à Milan, a provoqué la colère de nombreux amateurs et spécialistes du foot, africain notamment.
La première pique est venue de Samuel Eto’o, présent à la cérémonie des « oscars du football », organisée par la Fédération internationale (FIFA), ce 23 septembre 2019, dans le prestigieux cadre de la Scala de Milan. Interrogé avant la cérémonie sur son favori pour le titre The Best FIFA de joueur de l’année, le Camerounais a rétorqué, avant de prendre la tangente : « Les meilleurs pour moi sont Salah et Mané, mais ils ne sont pas là… »
Le légendaire attaquant des « Lions Indomptables », fraichement retraité, est alors loin de se douter que l’Égyptien et le Sénégalais vont être totalement absents du palmarès de l’édition 2019 des The Best FIFA Football Awards. En effet, l’ailier et le milieu offensif auraient pu légitimement figurer dans l’équipe de rêve (World11) pour la saison 2018-2019. Mais le Belge Eden Hazard, le Croate Luka Modric, le Français Kylian Mbappé ou le Portugais Cristiano Ronaldo en sont, contrairement aux deux meilleurs footballeurs africains du moment. Un résultat d'autant plus étrange que les deux coéquipiers ont fini au pied du podium pour le titre de joueur de l'année.
Les oubliés de Liverpool
Leur club, Liverpool, a pourtant été en partie à l’honneur, ce lundi soir. Le défenseur Virgil van Dijk a fini deuxième derrière l’Argentin Lionel Messi pour le trophée de meilleur joueur. Alisson Becker a été élu meilleur gardien de but. Quant à la distinction de technicien de l’année, elle est revenue à l’entraîneur des « Reds », Jürgen Klopp.
Comme leurs partenaires et leur coach, Mohamed Salah et Sadio Mané ont pourtant réussi une grande saison, même si l’Égyptien a été un peu moins flamboyant que lors de l’exercice 2017-2018. Ils ont fini co-meilleurs buteurs du Championnat d’Angleterre, avec le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Ils ont gagné la prestigieuse Ligue des champions. Quant au Sénégalais, il a atteint la finale de la Coupe d’Afrique des nations.
Lionel Messi avait voté pour Sadio Mané
Mais, visiblement, ce n’était pas suffisant aux yeux de ceux qui ont voté pour établir le World11. Du consultant Habib Beye à l’attaquant ghanéen Christian Atsu en passant par une foule de fans et de journalistes, nombreux sont ceux à avoir fait part de leur surprise, voire de leur incompréhension, sur les réseaux sociaux.
Très critiquée, la FIFA s’est fendue d’un message sur Twitter pour tenter de calmer le jeu. Elle a au passage publié les résultats du scrutin : « Chers fans, beaucoup d’entre vous nous questionnent sur la composition du World11. Plus de 23000 footballeurs professionnels dans 68 pays ont voté pour ce prix. » L’occasion de découvrir que Lionel Messi, lui, avait désigné Sadio Mané footballeur de l’année…
Par